Plein écran
© Instagram/@andhikamuksin

Double menton et traits tirés: les princesses Disney au naturel

Les princesses Disney parfaites révèlent leur naturel dans les illustrations de l’artiste Andhika Muksin.

Une princesse Disney se doit-elle d’être parfaite? Et si comme nous il leur arrivait de manquer de grâce et de tirer une drôle de tête? L’artiste Andhika Muksin s’est posé la question et a détourné l’image lisse des héroïnes de notre enfance. C’est sur son compte Instagram qu’il partage ses réalisations faites grâce au programme de retouche Photoshop.

Lorsque Cendrillon appelle son ami sur FaceTime depuis son lit, son double menton se dévoile forcément. De son côté, Arielle connaît comme tout le monde les inconvénients de la mer. En sortant de l’eau, elle est recouverte d’algues. Sur son tapis volant, Jasmine a les traits tirés en arrière à cause du vent. À l’heure où le vrai est célébré sur les réseaux sociaux, il n’y aucune raison que les princesses Disney ne se montrent pas plus vraies que nature. 

  1. Testé pour vous: les soins de santé en Californie ou comment j'ai consulté un médecin virtuel
    Blog

    Testé pour vous: les soins de santé en Californie ou comment j'ai consulté un médecin virtuel

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici, YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. Une Bruxelloise sur deux subit des violences psychologiques de la part de son partenaire

    Une Bruxelloi­se sur deux subit des violences psychologi­ques de la part de son partenaire

    La secrétaire d'État bruxelloise à L'Égalité des chances Nawal Ben Hamou a lancé mardi la campagne de sensibilisation #faisonslalumièresurlaviolence développée par equal.brussels, le service public régional en charge de l'égalité des chances, en collaboration avec la plateforme régionale contre les violences conjugales et intrafamiliales. L'approche est novatrice puisqu'elle cible non plus les victimes, mais les auteurs.