Plein écran

Il se suicide à cause de rougissements chroniques

Brandon Thomas, un étudiant de l'Université de Washington âgé de 20 ans, a mis fin à ses jours en sautant du 11e étage de son dortoir le 29 mai dernier. Il a laissé une longue lettre, racontant les raisons de son acte désespéré. Le jeune homme en avait "marre de rougir. C'est épuisant de se réveiller chaque jour et de trouver des moyens d'éviter des situations où je pourrais rougir", expliquait-il. Brandon souffrait en effet de rougissements chroniques depuis l'âge de 15 ans. Cette réaction incontrôlable est déclenchée par une hyperactivité du système nerveux.

Ses parents et son frère jumeau racontent la douleur au quotidien de Brandon dans le Daily Mail. "Il était persuadé qu'à cause de ça, il n'aurait jamais une carrière réussie, ni une relation amoureuse." Le rougissement chronique peut être traité par l'hypnose, une thérapie ou des médicaments contre l'anxiété. Il existe également une chirurgie controversée qui coupe le nerf au niveau du torse qui contrôle les bouffées de chaleur. Mais cette opération n'a que 50% de taux de réussite.

En automne dernier, Brandon a appelé sa mère pour lui dire, en larmes, à quel point il souffrait de ce rougissement perpétuel. Ses parents veulent attirer l'attention des gens sur cette maladie. "Il voulait que sa mort puisse changer les choses."