Plein écran
© Getty Images

Iris Mittenaere se confie sur ses difficultés à se montrer sans maquillage

Iris Mittenaere a partagé sur son compte Instagram une jolie photo d’elle au naturel. Rien d’étonnant? Et pourtant, il s’agit là d’un véritable pas en avant pour l’ancienne Miss Univers, qui se confie sur ses difficultés à se montrer sans maquillage. 

La dernière photo partagée par Iris Mittenaere sur Instagram a davantage retenu l’attention de ses abonnés. Et pour cause, l’ancienne Miss France s’y dévoile au naturel avec pour seul artifice, un peu de mascara sur le bout des cils. L’occasion pour la jeune femme de se confier sur ce qui l’a longuement complexée. 

“Quand j’ai commencé mon aventure dans les concours de beauté, on m’a appris à me maquiller à me coiffer. Cheveux ondulés, faux cils, contouring. C’était le seul moyen pour gagner. Était-ce le seul moyen d’être belle ? Ils m’ont dit que la beauté était bien plus que ça...”, écrit-elle en légende du cliché. Et de poursuivre: “J’adore le make-up, j’adore changer mon look avec, c’est un véritable accessoire et je trouve ça hyper fun. Mais j’avais des problèmes à me montrer sans tout ce maquillage”, révèle Iris, qui avoue qu’elle ne se sentait pas à l’aise. 

“Nous sommes belles. Avec ou sans maquillage”

L’ancienne Miss Univers avait l’impression que ce n’était pas ce qu’on attendait d’une reine de beauté. “Maintenant, je me sens belle sans maquillage. Il m’a fallu du temps, et c’est encore difficile parfois de l’admettre, mais je n’en ai pas besoin.” Iris profite de la publication et de ses confidences pour faire passer un message fort: “Le seul moyen pour être belle, c’est d’y croire, de se faire confiance, d’être forte et vraie. La beauté vient de l’âme. Nous sommes belles. Avec ou sans maquillage.”

Début juillet, Iris Mittenaere avait reçu des critiques après avoir partagé des photos d’elle au naturel. “Oui, le maquillage c’est cool, on adore et c’est bien pour ça qu’on en met. Mais c’est important d’encourager les femmes à s’aimer, avec ou sans”, avait-elle alors répondu à ses détracteurs.