Plein écran
© REUTERS

L’acte de médecine esthétique que Jennifer Aniston regrette amèrement

À 50 ans, Jennifer Aniston est tout aussi resplendissante que lors de sa première apparition dans la série Friends au début des années 90. L’actrice aurait-elle succombé à la tentation de la médecine esthétique? Oui, mais elle l’a rapidement regretté. 

Dans une interview accordée au Vogue américain, Jennifer Aniston révèle avoir eu recours à un traitement au laser, un acte dermatologique utilisé pour traiter les cicatrices et les taches pigmentaires. Un essai qui ne fut pas concluant à en croire les propos de l’artiste. “J’ai subi un traitement de la peau au laser il y a dix ans, cela a fait saigner ma peau durant un mois”, a-t-elle confié. Et d’ajouter: “C’était bien trop agressif et c’est là que j’ai réalisé que quelque chose qui fonctionne sur le court terme peut engendrer des dommages à long terme.”

Du vinaigre à jeun

À la médecine esthétique, Jennifer Aniston préfère aujourd’hui une routine beauté plus simple et surtout naturelle. En 2017, elle dévoilait d’ailleurs à Harper’s Bazaar que son rituel consistait à boire un shot de vinaigre de pommes à jeun tous les matins. Un breuvage censé apporter vitalité à sa peau et ses cheveux.