Plein écran
© Getty Images

L’astuce pour garder votre plant de basilic en vie

Votre basilic acheté quelques jours plus tôt en magasin tire déjà la tête? Il est possible de le sauver!

En supermarché, sa délicieuse odeur vous a titillé le nez. Et à nouveau, vous vous êtes laissé tenter par l’envie d’emporter ce joli pot de basilic à la maison, avec la conviction que “cette fois, cette plante aromatique ne mourra pas”. 

Oui, mais comme toujours, après trois jours à trôner fièrement dans votre cuisine, la voilà affichant une drôle de tête. Pourquoi est-il si difficile de garder en vie un pot de basilic du supermarché? 

Déculpabilisez. Ce n’est pas de votre faute. Les plants de basilic des grandes surfaces sont cultivés de telle manière qu’ils n’ont que très peu de chance de durer. En fait, vous n’achetez pas une vraie plante de basilic, mais plutôt plusieurs “mini-plantes” entassées ensemble.

Elles ont été forcées de pousser rapidement sous une lumière artificielle. Vous obtenez ainsi un tas de petites plantes aromatiques fatiguées. Ce qui conduit généralement à une mort prématurée...

Un peu d’eau et de la lumière

Gardez espoir. Pour maintenir ces plantes de basilic en vie, vous pouvez les diviser en différents pots. Sortez la plante du pot, et divisez la terre en quatre parties pour quatre pots. Assurez-vous de ne pas endommager les racines. 

Offrez alors aux quatre plantes suffisamment de lumière et d’eau, et au bout d’une semaine ou deux, elles redeviendront des plantes saines et fortes.

Quelques conseils pour l’entretien

Installez-la dans un endroit clair, chaud et à l’abri du vent comme sur un appui de fenêtre, par exemple. Arrosez la plante une fois par semaine et un peu plus quand il fait chaud, en vous assurant de mettre l’eau au niveau de la terre et non pas sur les feuilles. À vous les tomates-mozzarella savoureuses et le pesto pour vos repas entre amis!