Plein écran
© Instagram/Diet Prada

La marque Comme des Garçons vivement critiquée pour ses mannequins aux perruques “racistes”

De fausses tresses collées. C’est la coiffure qu’a choisi la marque japonaise Comme des Garçons pour ses mannequins à l’occasion de son dernier défilé. Pour ce choix de perruques, la marque est aujourd'hui taxée d’appropriation culturelle. 

Comme des Garçons, marque créée par Rei Kawakubo, est au cœur d'une polémique. Une vague de critiques et moqueries a été déclenchée à la suite de son dernier défilé, où les mannequins sont apparus portant des lace wigs, perruques en forme de tresses collées. Une coiffure qui vaut à la marque d’être accusée d’appropriation culturelle sur les réseaux sociaux.  “Qui diable a pensé que c’était une bonne idée?”, interroge notamment un internaute. 

D’autres pointent du doigt la taille des perruques, jugée beaucoup trop grandes et reposant négligemment sur la tête des mannequins.

Manque de diversité

Ce n’est pas la première fois que la marque Comme des Garçons est la cible de critiques. “En 2018, Comme des Garçons castait ses premiers mannequins noirs pour la première fois depuis 20 ans pour son défilé automne-hiver, à la suite de nombreuses critiques visant la marque ayant remarqué qu’elle n’en n’avait pas utilisé depuis 1994", explique Diet Prada, un compte de critique mode sur Instagram. Rei Kawakubo est régulièrement critiquée sur le manque de diversité au sein de ses défilés. Sur ce show présentant l’automne-hiver 2020-2021, elle ne faisait défiler que trois mannequins noirs, comme le soulignent nos confrères de Marie Claire France.