Plein écran
© BrunoPress/goffphotos

La marque de vêtements Boohoo accusée d'esclavage moderne

Trois grands détaillants ont décidé de ne plus travailler avec la marque de vêtements Boohoo. L’enseigne est accusée d’”esclavage moderne”.

  1. Une marque sous le feu des critiques pour avoir renommé un blush au nom d’Anne Frank

    Une marque sous le feu des critiques pour avoir renommé un blush au nom d’Anne Frank

    La marque de make-up honkongaise “Woke Up Like This” est sous le feu des critiques après avoir nommé un blush “Dream Like Anne”. “Anne” pour “Anne Frank”, victime de l’Holocauste. Entre-temps, l’enseigne a retiré le fard à joues en question de son e-shop et des magasins. “Nous avons le plus grand respect pour Anne Frank, et nous n’avons jamais eu l’intention d’être insultants”, a répondu la marque.