Plein écran
© AP

La première enseigne Dunkin’ Donuts arrive: à Bruxelles ou Anvers?

Selon divers médias, la toute première enseigne Dunkin’ Donuts devrait arriver à Anvers prochainement, mais il vaut mieux tempérer notre enthousiasme. Roberto Fava, l’un des partenaires franchisés qui a amené la chaîne américaine de beignets et de café aux Pays-Bas, affirme qu’il n’y a pas encore de choix définitif entre Anvers et Bruxelles.

À la fin de l’année dernière, des rumeurs circulaient déjà selon lesquelles la première boutique belge de Dunkin’ Donuts devait être créée à Anvers, et selon la boulangerie Van Opstal - Van Boxel, cela se produirait même prochainement - ce mois-ci plus précisément - dans leurs anciens locaux au De Keyserlei 49, près de la gare Centrale d’Anvers. 

Rien de définitif

Ces rumeurs sont tempérées par Roberto Fava, directeur général de Dunkin’ Donuts Netherlands. “C’est vrai que nous voulons ouvrir une première enseigne en Belgique cette année, mais il n’y a pas eu de choix définitif entre Anvers et Bruxelles. On ne peut donc encore rien dire de définitif sur les premiers Dunkin’ Donuts belges”.

Les premières informations sur l’arrivée des Dunkin’ Donuts dans notre pays remontent à 2015. Aux Pays-Bas, il y a déjà 22 filiales de Dunkin’ Donuts. Ce sont pas moins de 12.500 filiales de la chaîne qui existent à travers le monde.

  1. Le stress du confinement parfait, entre apéros en ligne et nettoyage de printemps

    Le stress du confine­ment parfait, entre apéros en ligne et nettoyage de printemps

    Vous espériez peut-être, dans ce contexte de confinement et de repli sur son jardin intérieur, ressentir moins de pression et de FoMo (fear of missing out, cette expression qui traduit la peur de manquer une occasion d’interagir). Pauvres dupes. Vous avez le sentiment de crouler encore plus sous la pression des apéros via “houseparty”, des parents qui bombardent les groupes Whatsapp de l’école d’exercices ludiques et de leur cadence de révisions, ou des maisons “plus propres et rangées que jamais” qui fleurissent sur Instagram? Bonne nouvelle, vous n’êtes pas seuls. La moins bonne, c’est que le stress de la performance sociale pendant le lockdown, ajoutée à celle du télétravail avec enfants, est un vrai danger pour votre santé mentale.