Plein écran
© bruno

La tendance mode inspirée de Sex and the City qui fait craquer les stars

Les fans de la série “Sex and the City” ont probablement encore en tête cette robe de Carrie Bradshaw à l’imprimé façon “papier journal”. Cette tendance vintage semble revenir sur le devant de la scène, notamment grâce aux stars et à Instagram. 

Dans la série à succès “Sex and the City”, la mode jouait un rôle important et ce, notamment à travers le personnage de Carrie Bradshaw. Des années après le lancement du premier épisode, la journaliste mode de la série continue d’influencer les tendances. Cette saison, les stars ont été nombreuses à s’inspirer de l’un des imprimés signatures du personnage, à savoir l’imprimé “papier journal”. 

Des stars à la page

Parmi ces célébrités, on retrouve notamment Kendall Jenner qui a opté pour un maillot de bain façon coupures de journaux. Au printemps dernier, le mannequin suédois Elsa Hosk portait déjà un pantalon à l’imprimé vintage. Celui-ci est issu de la collection automne-hiver 2000-2001 de la maison Dior, de même que la jupe portefeuille dans laquelle on a récemment pu voir Kim Kardashian. Des looks qui nous laisseraient presque tenter par cette tendance longuement oubliée!

  1. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.
  1. Bijoux, déco, Tupperware: comment expliquer le succès de la vente à domicile?
    Interview

    Comment expliquer le succès de la vente à domicile?

    À l’heure où l’on commande tout ce dont on a besoin, du pratique à l’inutile, en deux clics, y a-t-il encore de la place pour les ventes à domicile? Celles qui nous poussent à réunir quelques copines pour écouter une démonstratrice faire la description de produits qui vont changer notre quotidien, notre style, voire carrément notre vie. Si l'on s'intéresse aux chiffres, la réponse est oui. Rien qu’en 2018, 611 homeparties, toute marques confondues, ont été organisées en Belgique quotidiennement. “Homeparties”, c’est le mot qu’on utilise aujourd’hui pour désigner ce qu’à l’époque de nos mamans, on appelait “réunions” ou “démonstrations”. Qu’est-ce qui explique leur succès?