Plein écran
© AP

Le coronavirus joue aussi des tours à la marque de bière Corona

La blague au sujet de la marque de bière Corona au lendemain de l’apparition du coronavirus était inévitable. Mais la panique mondiale autour de l’épidémie joue également des tours à l’enseigne... 

Les Américains et les Australiens qui ont fait la semaine dernière une recherche dans Google au sujet du coronavirus ont vu apparaître “Corona Beer Virus” dans les différentes options proposées. Il n’en fallait pas plus pour inspirer des vloggers, chez qui les plaisanteries autour de cette inquiétude se multiplient. 

Évidemment, la bière n’a rien à voir avec la propagation du virus, mais par crainte de l’épidémie, les gens continuent de cliquer sur le lien Google. Une publicité dont se serait bien passée Corona... 

Des conséquences? 

Dans un certain nombre de pays, dont l’Inde, l’Australie, le Canada et les États-Unis, les recherches pour “Corona Beer Virus” ont fait un bond dans Google Trends en grim­pant de 0 à 100 en moins d’une semaine.

AB InBev a acheté la marque en 2012 et a versé 16 milliards d’euros à sa société mère mexicaine Grupo Modelo. Pour l’heure, la société n’est pas en mesure d’indiquer si le virus a une influence sur les ventes ou l’image de marque de Corona. “Nous ne pouvons pas encore évaluer les conséquences”, a déclaré un porte-parole de l’entreprise à RTL Z. Les experts en marques estiment cependant qu’AB InBev ne peut rien faire pour lutter contre ces absurdités. “Restez tranquille”, leur suggèrent-ils simplement.