Plein écran
Régis (26 ans), Adrien (29 ans), Maxime (23 ans) et Julien (21 ans). © D.R.

Le pari fou de quatre frères liégeois: atteindre le Mont Blanc “tous ensemble”

Quatre frères liégeois ont pris la direction de Chamonix dans le but d’atteindre le Mont Blanc sans aucune notion d’alpinisme. Un pari qu’ils vont tenter de relever ce week-end. Rencontre. 

C’est depuis leur voiture, chargée de tous leurs équipements, que les quatre frères Piette nous font part du challenge un peu fou qu’ils se sont lancés. “Nous avons quitté Liège ce matin pour rejoindre Chamonix. Après une semaine de préparation à travers des randonnées, nous tenterons l’ascension du toit de l’Europe, le Mont Blanc.” 

Si l’amour de la montagne, de la nature et des sensations fortes est partagé par la fratrie, l’alpinisme est une grande première pour elle. “C’est là toute l’originalité de notre pari. Nous sommes assez sportifs, mais nous ne nous sommes jamais essayés à l’alpinisme. Notre projet a été planifié il y a de cela six mois. Depuis, nous suivons tous un programme alimentaire spécifique et nous nous entraînions entre trois et quatre fois par semaine. Course à pied, natation... Il y a eu une véritable préparation physique en amont”, confie Régis, 26 ans, manager dans la grande distribution. Et d’ajouter: “Nous avons rendez-vous sur place avec un guide de montagne qui nous apprendra toutes les techniques d’alpinisme.” 

Plein écran
© D.R.

“Pas question d’y arriver chacun de notre côté”

Un pari sportif certes pour les quatre frères âgés de 21 à 29 ans, mais avant-tout un moment de cohésion sociale et de vie. “Depuis tout jeunes, nous nous rendons entre frères en France, que ce soit en Alsace ou dans les Alpes. Aujourd’hui, les choses deviennent de plus en plus compliquées à organiser. Un de mes frères vient de se marier et veut fonder sa famille, un autre est aux études... On a vu cette ascension du Mont Blanc comme une opportunité de partager un dernier moment fort tous ensemble avant que nos emplois du temps ne deviennent trop contraignants”, nous explique Régis. 

Le départ sera donné ce vendredi 30 août en matinée. “Nous aimerions atteindre le refuge à 3.815 mètres d’altitude, pour ensuite atteindre le sommet samedi.” Les quatre frères semblent confiants, “même si ce n’est pas gagné”. “On doit rappeler que seulement 50 % des personnes qui tentent l’ascension du Mont Blanc y arrivent. Ce ne sera pas facile, mais je compte sur notre unité pour y arriver. On devra se soutenir et s’entraider. Il n’est pas question d’y arriver chacun de notre côté. Nous devons réussir ensemble, et ainsi partager un moment familial qui restera gravé!” 

Plein écran
© D.R.