Plein écran
© Zara

Le succès de cette robe Zara est tel qu'un compte Instagram lui est dédié

Une robe blanche à pois signée Zara fait actuellement fureur un peu partout dans le monde. Au point qu'il n’est pas rare pour les détentrices de la tenue de se retrouver non loin d’une autre jeune femme portant la même pièce. Un compte Instagram a été dédié au drôle de phénomène vestimentaire.

L’enseigne de prêt-à-porter Zara donne aux fans de mode la possibilité de s’offrir des tenues tendance à des prix plus qu’abordables. L’inconvénient est que la chance de se retrouver aux côtés d’une autre jeune femme portant la même pièce est grande. Mieux vaut en rire, non? 

Une longue robe blanche à pois noirs à volants de la marque fait actuellement l’unanimité partout dans le monde. En rupture de stock dans certains pays, elle est toujours disponible en Belgique au prix de 49,95 euros

De l’humour

Le succès de la pièce a donné naissance à un compte Instagram étonnant. Avec plus de 4.000 abonnés, @hot4thespot recense toutes les photos de femmes portant la désormais célèbre robe Zara. Avec humour, l’auteur du compte décrypte le phénomène et pointe du doigt la standardisation de nos garde-robes. 

  1. Elle contracte une bactérie mangeuse de chair alors qu’elle n'a même pas mis le pied dans l’eau

    Elle contracte une bactérie mangeuse de chair alors qu’elle n'a même pas mis le pied dans l’eau

    Noelle Guastucci est la dernière personne à avoir contracté une bactérie mangeuse de chair aux États-Unis depuis le début de l’année. La Californienne a ressenti “une douleur atroce” au pied gauche le 4 juillet dernier. Son pied s’est mis à enfler tant et si bien qu’elle ne voyait plus ses orteils. “La douleur était horrible. Sur une échelle de 1 à 10, c’était un 11. J’avais l’impression que quelqu’un avait versé de l’acide sur mon pied.”
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.