Plein écran
© Zara

Le succès de cette robe Zara est tel qu'un compte Instagram lui est dédié

Une robe blanche à pois signée Zara fait actuellement fureur un peu partout dans le monde. Au point qu'il n’est pas rare pour les détentrices de la tenue de se retrouver non loin d’une autre jeune femme portant la même pièce. Un compte Instagram a été dédié au drôle de phénomène vestimentaire.

L’enseigne de prêt-à-porter Zara donne aux fans de mode la possibilité de s’offrir des tenues tendance à des prix plus qu’abordables. L’inconvénient est que la chance de se retrouver aux côtés d’une autre jeune femme portant la même pièce est grande. Mieux vaut en rire, non? 

Une longue robe blanche à pois noirs à volants de la marque fait actuellement l’unanimité partout dans le monde. En rupture de stock dans certains pays, elle est toujours disponible en Belgique au prix de 49,95 euros

De l’humour

Le succès de la pièce a donné naissance à un compte Instagram étonnant. Avec plus de 4.000 abonnés, @hot4thespot recense toutes les photos de femmes portant la désormais célèbre robe Zara. Avec humour, l’auteur du compte décrypte le phénomène et pointe du doigt la standardisation de nos garde-robes. 

  1. Testé pour vous: les soins de santé en Californie ou comment j'ai consulté un médecin virtuel
    Blog

    Testé pour vous: les soins de santé en Californie ou comment j'ai consulté un médecin virtuel

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici, YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. Une Bruxelloise sur deux subit des violences psychologiques de la part de son partenaire

    Une Bruxelloi­se sur deux subit des violences psychologi­ques de la part de son partenaire

    La secrétaire d'État bruxelloise à L'Égalité des chances Nawal Ben Hamou a lancé mardi la campagne de sensibilisation #faisonslalumièresurlaviolence développée par equal.brussels, le service public régional en charge de l'égalité des chances, en collaboration avec la plateforme régionale contre les violences conjugales et intrafamiliales. L'approche est novatrice puisqu'elle cible non plus les victimes, mais les auteurs.