Plein écran
© Getty Images/iStockphoto

Les astuces d'un pro pour un maquillage naturel en moins de 10 minutes

Se maquiller à la vitesse lumière, c’est possible. Bruno, make-up artist pour Senteurs d’Ailleurs, nous livre ses secrets pour un teint naturel et lumineux en moins de 10 minutes. 

La rentrée scolaire est à nos portes. Avec elle, la course matinale qui ne nous avait pas manqué. Entre le petit-déjeuner et la douche, chaque minute compte. Toutefois, pas question de faire l'impasse sur une jolie mise en beauté, histoire d’afficher un teint lumineux au bureau. 

Vous n’avez que 10 minutes à accorder à votre maquillage? Challenge accepted. Pour connaître toutes les astuces utiles pour un gain de temps dans la salle de bain, nous poussons la porte de la splendide boutique Senteurs d’Ailleurs, installée sur la place Stéphanie à Bruxelles. Bruno, maquilleur professionnel, nous y attend, prêt à dégainer ses pinceaux à maquillage. Il nous dévoile ses secrets pour une mise en beauté express. 

(Bruno est à droite.) 

1 - Préparer le matériel nécessaire 

Cela peut sembler évident, mais rassembler dans une trousse tous les produits qui composent la base de votre maquillage quotidien vous fera gagner un temps précieux. Dans celle-ci, Bruno vous conseille d’y glisser: 

- une base à maquillage,
- une crème teintée, 
- une poudre libre mate,
- une poudre libre légèrement irisée,
- un crayon à sourcils, 
- un bronzer, 
- un blush, 
- un highlighter,
- un mascara, 
- et un gloss. 

Deux pinceaux “fluffy”, ainsi que deux pinceaux à poudres, vous seront également nécessaires. 

2 - L’étape indispensable du primer 

Le primer, aussi appelé “base à maquillage” est primordial. On l’applique juste après avoir hydraté la peau du visage et le contour des yeux. “Le primer va créer une barrière entre la peau et le maquillage et donc, empêche la crème teintée ou au fond de teint d’être absorbée”, explique Bruno. Sans cela, on risque que le make-up file et crée des taches au cours de la journée. 

“On met une noix de primer sur le dos de la main. On applique alors aux doigts le produit sur l’ensemble du visage, en n’oubliant pas la partie sous les yeux. On n’y passe pas des heures, l’idée n’est pas de masser pour faire pénétrer la crème mais simplement de lisser la peau”, insiste le professionnel. 

3 - Une crème teintée pour un teint frais et naturel 

Au quotidien, nous sommes nombreuses à privilégier un maquillage naturel proche du “make-up no make-up”. Pour ce faire, il est préférable de laisser de côté le fond de teint trop couvrant au bénéfice d’une crème teintée plus légère. “Le teint sera tout de même unifié et les imperfections légèrement camouflées. C’est une matière plus facile à travailler lorsque l’on n’a pas beaucoup de temps”, assure Bruno. 

“Il est important de se maquiller dans une pièce où la lumière est de face pour avoir une meilleure idée du résultat”, rappelle le make-up artist. On applique alors une dose de crème teintée sur le dos de la main. “Cela permet de contrôler la dose nécessaire. Et on vient tapoter la matière sur le visage de manière à égaliser le teint.” 

4 - Matifier tout en apportant de la lumière 

Bruno travaille essentiellement avec la marque Laura Mercier, connue pour ses poudres libres. “Dans un premier temps, on utilise une poudre libre mate sous les yeux ainsi que sur la zone T, à savoir la partie du visage la plus grasse. On l’applique par pressions avec un pinceau à poudre. Ensuite, à l’aide d’une poudre légèrement irisée, on vient apporter de la lumière sur les côtés du visage.” 

5 - Réchauffer le teint 

Pour apporter un peu de chaleur au teint, on se munit d'une poudre bronzante que l’on applique tout en légèreté au niveau des tempes, sous les pommettes, sur le menton et le nez et le front. 

6 - Un peu de couleur sur les joues 

Le blush apporte ce côté “bonne mine” au teint. Bruno a une astuce bien à lui pour appliquer du fard à joues pour éviter l’effet “taches rouges”. “La technique consiste à prendre la poudre avec son pinceau, de tapoter le manche de celui-ci sur l’avant-bras afin d’en retirer l'excédent. On effectue alors un geste de va-et-vient dans le vent, tout en se rapprochant des joues. On va ainsi simplement effleurer la peau et donc, uniquement appliquer la quantité nécessaire de blush.” 

7 - Un peu plus de lumière 

“Appliquez de l’highlighter sous le sourcil et le haut des pommettes pour un teint lumineux”, conseille notre spécialiste. 

8 - Combler les sourcils 

Pour un regard plus défini, Bruno préconise de combler les parties clairsemées des sourcils. “On utilise un crayon légèrement plus clair que la couleur des poils. On vient piqueter au niveau des parties vides pour combler les trous. Ensuite, on estompe à l’aide d’une brosse à sourcils." 

9 - La touche finale 

Une pointe de mascara sur les cils et une touche de gloss viendront terminer cette mise en beauté naturelle. 

Des conseils en boutique

“Ce maquillage, adapté à tous les types de peau, ne vous prendra pas plus de 10 minutes. Bien sûr, il peut être adapté en fonction de vos envies et de votre personnalité”, assure Bruno. 

Pour connaître les teintes qui correspondent au mieux à votre carnation, il est idéal de passer en boutique pour être conseillé. 

Senteurs d’Ailleurs propose des sessions privées de make-up au cours desquelles vous apprendrez les gestes essentiels. La mise en beauté de 45 minutes est au prix de 70 euros, la consultation privée et le cours de 75 minutes sont quant à eux au prix de 90 euros (ou offerts à l’achat de minimum 150 euros de cosmétiques). 

Adresse: Place Stéphanie 1 à Bruxelles
02/511.69.69.

  1. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.
  2. Bijoux, déco, Tupperware: comment expliquer le succès de la vente à domicile?
    Interview

    Comment expliquer le succès de la vente à domicile?

    À l’heure où l’on commande tout ce dont on a besoin, du pratique à l’inutile, en deux clics, y a-t-il encore de la place pour les ventes à domicile? Celles qui nous poussent à réunir quelques copines pour écouter une démonstratrice faire la description de produits qui vont changer notre quotidien, notre style, voire carrément notre vie. Si l'on s'intéresse aux chiffres, la réponse est oui. Rien qu’en 2018, 611 homeparties, toute marques confondues, ont été organisées en Belgique quotidiennement. “Homeparties”, c’est le mot qu’on utilise aujourd’hui pour désigner ce qu’à l’époque de nos mamans, on appelait “réunions” ou “démonstrations”. Qu’est-ce qui explique leur succès?