Plein écran
© Getty Images

Les colorations pour cheveux augmenteraient les risques de cancer du sein

Une étude menée par des chercheurs américains du National Institute of Health démontre que les femmes appliquant des colorations pour cheveux auraient une probabilité supplémentaire de 9% de développer un cancer du sein. 

Les colorations chimiques pour cheveux mettent-elles en danger la santé de celles qui les utilisent? Les chercheurs américains du National Institute of Health ont découvert que les femmes qui s’appliquent des teintures capillaires permanentes et des lisseurs chimiques ont un risque plus élevé de développer un cancer du sein que celles qui n’en font pas usage. C’est ce qu’avance une étude publiée en ce début du mois de décembre dans l’International Journal of Cancer. 

Sur un échantillon de 46.709 femmes, les chercheurs ont constaté que les femmes qui ont utilisé une teinture permanente pour les cheveux régulièrement sont 9% plus susceptibles de développer un cancer du sein. L’étude précise que les teintures sont particulièrement nocives pour les femmes noires. Ce risque se porte à 60% chez les femmes afro-américaines, contre 8% pour les femmes blanches. 

Les produits lissants aussi mis en cause

L’enquête s’est également intéressée aux produits lissants. Lorsqu’ils sont utilisés toutes les 5 à 8 semaines, ils augmentent les risques de cancer de 30%. 

“Nous sommes exposées à de nombreux facteurs susceptibles de contribuer au cancer du sein et il est peu probable qu’un seul permette d’expliquer l’origine des risques”, nuance cependant Dale Sandler,  auteur et chef au NIEHS, dans un communiqué.