Plein écran
© Getty Images

Les draps des hommes plus sales qu'une cuvette de toilettes

Messieurs, pensez à changer vos draps. D’après une étude américaine, plus d’un homme célibataire sur deux ne changerait ses draps que quatre fois par an. Un vrai nid à bactéries! 

D’après une enquête américaine relayée par Business Insider, 55% des hommes célibataires entre 18 et 25 ne changeraient leurs draps que tous les trois mois. Soit que quatre fois par an. 

Rien de très réjouissant, surtout lorsque l’on apprend que nous laissons près de 15 millions de cellules cutanées se perdre dans nos draps toutes les nuits. Un festin pour les acariens, qui s’en nourrissent leur permettant de prendre encore plus d’ampleur. 

Plus de champignons que dans la gamelle d'un chien

Les draps sales sont aussi un terrain propice à la prolifération de champignons et bactéries. D’après l’étude, un oreiller comporterait en moyenne 16 espèces différentes de champignons tandis qu’un drap sale serait 39 fois plus concerné par les bactéries que la gamelle d’un chien, et qu’une cuvette de toilettes. 

Le conseil des chercheurs? Laver les draps une fois par semaine à une température élevée pour éliminer les acariens, champignons et bactéries. L’idéal reste de les sécher à l’air libre. Cela empêche la prolifération des bactéries.