Plein écran

Les femmes obligées de s'asseoir à l'arrière du bus

Oui, les discriminations envers les femmes existent encore et toujours aux Etats-Unis. A Brooklyn, le bus B110 oblige ses voyageuses à se placer à l'arrière du bus, derrière les hommes.

Selon "The New York World", ce bus est exploité par une entreprise privée dans deux quartiers hassidiques. Or, d'après les règles du judaïsme hassidique, tout contact physique entre les deux sexes est interdit, les hommes sont donc assis à l'avant du bus et les femmes à l'arrière.

"The New York World" a voulu tester l'expérience faisant monter une jeune femme à l'intérieur du bus afin qu'elle s'asseye à l'avant. Il n'aura pas fallu plus de quelques secondes pour que la demoiselle soit rappelée à l'ordre par les passagers du bus, lui ordonnant d'aller s'asseoir plus loin sur le champ.

"C'est une entreprise privée, mais c'est un service public, cette société doit se conformer à la loi, dont celle interdisant la discrimination sexuelle" explique le Département des Transports. La ville a affirmé être entrée en contact à ce sujet avec l'entreprise en question. (7sur7Sydney/ca)