Plein écran

Les hommes se masturbent 2,4 fois par semaine

Plein écran

Les hommes déclarent faire l'amour en moyenne 1,4 fois par semaine. Chez les femmes, ce chiffre baisse à 1,3 fois. Quant à la masturbation, les hommes se donneraient du plaisir solitaire environ 2,4 fois par semaine. Les femmes ne se masturberaient qu'un jour par semaine en moyenne (0,8 fois).

Ces chiffres proviennent d'une étude de la VRT pour le programme "Ook getest op mensen". Le sondage, préparé par le professeur Paul Enzlin de l'institut des sciences de la famille et de la sexualité de l'université de Louvain. Les scientifiques et les journalistes, qui ont interrogé des personnes sur leur comportement sexuel la semaine avant, voulaient ainsi mettre un terme à l'opinion populaire. Celle-ci prétendait que les gens dans une relation saine et équilibrée avaient des rapports sexuels 2 à 3 fois par semaine.

Satisfaits
Plus l'âge avance, moins les rapports sexuels sont nombreux. Et cela se vérifie dans l'enquête flamande. En moyenne, les hommes âgés de 16 à 29 ans ont déclaré avoir eu des rapports sexuels 1,5 fois par semaine. Chez les 51 ans et plus, cela diminue à 1,2 fois hebdomadairement. Chez les femmes, même constat: 1,5 fois chez les femmes de 16 à 29 ans et 0,9 fois chez les femmes de plus de 50 ans.

La satisfaction diminue aussi avec le temps. Sur une échelle allant de 1 à 5, les moins de 30 ans ont mis une note de 4,1. Les 30-50 ans estiment que leur satisfaction devrait être notée 3,8. Les seniors, eux lui donnent un score de 3,7.

L.C.C.

  1. Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Des YouTubeurs vivement critiqués après avoir abandonné leur fils adoptif atteint d’autisme

    Myka Stauffer et son mari James, deux Youtubeurs américains, ont créé la polémique en annonçant dans une vidéo qu’ils avaient renoncé à l’adoption de leur fils Huxley, 4 ans, qu’ils avaient accueilli dans leur famille en 2017. Le couple a expliqué que le petit garçon, qui est autiste, nécessite des soins particuliers qu’il est incapable de lui fournir. Depuis, de nombreux internautes partagent leur incompréhension sur les réseaux sociaux et accusent Myka et James d’avoir exploité l’adoption d’Huxley.