Plein écran
© Getty Images/iStockphoto

Les pâtes à tartiner bio pas meilleures que le Nutella?

Le secteur bio est “loin d’être sans faille”: c’est l’avertissement lancé par le magazine 60 Millions de consommateurs, après un banc d’essai de 130 produits.

Déplorant qu’un produit arborant le label AB coûte bien plus qu’un produit conventionnel, le magazine français 60 Millions de consommateurs dénonce “l’argument marketing de poids” qu’est devenu le précieux sésame.

Parmi les 130 produits testés: le lait, le muesli, les pommes, mais aussi le vin, la viande, le poisson et la pâte à tartiner.

Ainsi, certains œufs et laits contiennent plus de polluants en bio que leurs homologues conventionnels, ou bien encore des huiles d’olive bio recèlent des plastifiants, notamment des phtalates.

Le magazine précise que “gâteaux, pâtes à tartiner ou plats préparés bio renferment tout autant de sucres, de gras et de sel que des produits non-bio”.

De l’huile de palme

Les pâtes à tartiner, qui se sont imposées comme des alternatives au Nutella, déçoivent donc. Les consommateurs qui pensent éviter la présence d’huile de palme avec les options bio se trompent. 

60 Millons de consommateurs s’est intéressé à différentes pâtes à tartiner biologiques, dont celle de la marque Noiseraie. Celle-ci contient plus de 50% de sucre dans un pot, mais présente également de l’huile de palme.  

“C’est compliqué d’affirmer qu’une huile de palme, même produite de manière durable, n’est pas responsable de la déforestation”, commente 60 millions de consommateurs, cité par nos confrères de l’Huffington Post.

La pâte à tartiner Nocciolata, qui se revendique “sans gluten”, est aussi pointée du doigt. Or, selon le magazine, ces aliments n’en contiennent généralement pas. De plus elle contient un additif alimentaire, de la lécithine de soja, ce qui lui vaut un Nutri-Score E, le plus faible de la liste.

Si ces alternatives au Nutella sont souvent meilleures d'un point de vue nutritionnel, elles ne sont pas pour autant plus respectueuses de l’environnement.