Plein écran
Mariamélie, 19 ans. © TF1

Mariamélie découvre sa grossesse le jour de son accouchement: “Sur l’écho, j’ai vu un bébé en train de descendre”

Dans l’émission “Sept à Huit” de TF1 de ce dimanche 5 janvier, Mariamélie, 19 ans, a raconté son histoire. Celle d'une ado qui apprend qu’elle est enceinte le jour de son accouchement. Aujourd'hui encore, elle ne parvient pas à s’expliquer ce déni de grossesse. 

Lorsque sa fille Jade est née, Mariamélie n’avait que 16 ans et n’a pas pu se préparer au chamboulement qu’allait engendrer cette naissance dans sa vie d’adolescente. Victime d’un déni de grossesse, la jeune Française a découvert qu’elle était enceinte le jour de son accouchement. 

“Je me fais pipi dessus”, raconte-t-elle dans une séquence diffusée dans l’émission “Sept à Huit” de ce 5 janvier. “Et ce n’était pas ça. En gros, je perdais les eaux.” Enceinte de 9 mois, Mariamélie n’a pourtant pas pu prendre conscience de cette grossesse. Toujours réglée, pas de ventre... Aucun des symptômes habituels ne s’est présenté. 

“Le lendemain, j’avais de plus en plus mal au ventre. C’était horrible”, poursuit-elle. Son père décide alors d’appeler le médecin de famille, qui ne détecte rien et l’envoie aux urgences. 

C’est là seulement que les mots sont mis sur la douleur qu’elle ressent. Il s’agit en réalité de contractions. “On me dit: ‘Madame, vous êtes en train d’accoucher.’ Sur l’échographie, j’ai vu un bébé en train de descendre. Ça fait un gros choc.”  Une heure à peine après cette annonce, son ventre prend du volume pour atteindre la taille de celui d’une femme à terme. 

Après avoir donné naissance à la petite Jade, une sage-femme entre dans la salle et lui parle de l’accouchement sous X. Pas prête à l’accueillir et à l’élever, c’est finalement le choix qu’elle a fait. 

Impossible de vivre sans elle

Mais la jeune maman s’est vite aperçue qu’elle ne pourrait pas vivre sans son enfant. Et a tout fait pour la récupérer. “J’en ai parlé à ma maman et à ma sœur: ‘Écoutez, je commence à mal le vivre de ne pas être avec elle. De ne pas fêter son anniversaire et Noël, c’est impossible pour moi.’” 

La jeune fille savait qu'il était possible pour elle de changer d’avis. “Je le savais dès le début, l’assistante sociale m’avait dit que j’avais deux mois de rétractation.” Il n’aura pas fallu autant de temps pour Mariamélie avant de ressentir le manque. Un mois après la naissance, elle a entrepris les démarches pour récupérer sa fille. “Elle était déjà dans une famille d’accueil. Franchement, c’était dur parce que tu te dis que tu vas l’enlever de cette famille. (...) Je l’ai prise dans mes bras, je lui ai donné le biberon... C’était fou!” 

Aujourd'hui, Jade a trois ans. “Elle me donne de la force au quotidien”, confie Mariamélie, pour qui le déni de grossesse reste un mystère qu’elle n’arrive pas à s’expliquer. 

  1. Les trois questions à se poser avant d’oser l’expatriation
    Blog

    Les trois questions à se poser avant d’oser l’expatriation

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. Les pistes de ski accessibles dans les Fagnes dès demain

    Les pistes de ski accessi­bles dans les Fagnes dès demain

    Les pistes de ski alpin du Thiers des Rexhons (Spa) et d'Ovifat (Waimes) seront accessibles jeudi dès 9h30, ont fait savoir mercredi leurs gestionnaires respectifs par voie de communiqué. Les importantes chutes de neige survenues ces dernières 24 heures sur la région verviétoise autorisent ces ouvertures qui seront peut-être plus nombreuses jeudi matin au regard des réelles conditions d'enneigement et de glisse sur les hauts plateaux fagnards.