Plein écran
© Jordan Strauss/Invision/AP

“Petite, je ne me suis jamais sentie belle”: l’émouvante lettre de Lady Gaga

Lady Gaga confirme la sortie de sa marque de cosmétiques “Haus Beauty” et se livre d’une lettre poignante. 

C’est désormais officiel. Lady Gaga avait déjà laissé deviner qu’elle comptait se lancer dans le monde de la beauté en 2018 en déposant le nom “Haus Beauty” pour une marque de maquillage. La chanteuse vient de confirmer son projet sur les réseaux sociaux. 

“Je ne me suis jamais sentie belle”

Dans une lettre poignante, la chanteuse écrit: “Quand j’étais jeune, je ne me suis jamais sentie belle. Et alors que je luttais pour trouver un sens à la beauté intérieure et extérieure, j’ai découvert le pouvoir du maquillage." Ces mots, elle les partage pour expliquer comment le make-up a changé sa vie. 

“Je me souviens que je regardais ma mère se maquiller chaque matin, savourer avec fierté le pouvoir de montrer son visage le plus courageux en étant une femme qui travaille dur”, poursuit-elle. “J’ai ensuite commencé à expérimenter avec le maquillage afin de réaliser mes rêves de devenir aussi forte que ma mère. C’est là que j’ai inventé Lady Gaga. J’ai trouvé la super-héroïne qui sommeillait en moi en regardant dans le miroir et en y voyant celle que je voulais être.” 

Quelques révélations

Alors que l’artiste s’est dévoilée sans aucun fard dans le film à succès “A Star is Born”, à travers sa marque elle rend donc hommage au maquillage qui a, à en croire ses mots, été un élément clé de sa carrière. 

Dans une autre publication Instagram, Lady Gaga lève un coin du voile. Il s’agit d’une vidéo extravagante aux rythmes électro qui révèle différents looks pouvant être réalisés à partir de sa ligne de cosmétiques. L’artiste annonce également que le site a déjà été mis en ligne et que les produits seront en pré-vente dès le 15 juillet prochain.

  1. Bijoux, déco, Tupperware: comment expliquer le succès de la vente à domicile?
    Interview

    Comment expliquer le succès de la vente à domicile?

    À l’heure où l’on commande tout ce dont on a besoin, du pratique à l’inutile, en deux clics, y a-t-il encore de la place pour les ventes à domicile? Celles qui nous poussent à réunir quelques copines pour écouter une démonstratrice faire la description de produits qui vont changer notre quotidien, notre style, voire carrément notre vie. Si l'on s'intéresse aux chiffres, la réponse est oui. Rien qu’en 2018, 611 homeparties, toute marques confondues, ont été organisées en Belgique quotidiennement. “Homeparties”, c’est le mot qu’on utilise aujourd’hui pour désigner ce qu’à l’époque de nos mamans, on appelait “réunions” ou “démonstrations”. Qu’est-ce qui explique leur succès?