Plein écran

Plus de 500 Belges déjà inscrits pour boire une bière le long de la frontière linguistique

Le fossé entre Flamands et francophones est-il si profond que le laissaient entrevoir les résultats des élections de mai? Si vous avez envie de creuser la question, prenez part à la “Nationaal Terrasse Nationale”. Plus de 500 personnes s’y sont déjà inscrites.

Juste avant l’ouverture de la nouvelle année politique, Leffe invite 1.000 Flamands et 1.000 francophones à un débat constructif sur 1.000 terrasses de cafés. Plus de 500 personnes y sont déjà inscrites.

Le professeur et politologue Dave Sinardet veillera au bon déroulement des discussions. Objectif de l’action: réunir les Belges autour d’une bonne bière, sur la plus longue terrasse de Belgique, qui suivra les 400 km de la frontière linguistique.

Parler l’un avec l’autre, plutôt que l’un sur l’autre 

Toute personne qui a envie de savoir à quel point nous sommes différents (ou pas) peut réserver une des 1.000 tables pour y débattre avec quelqu’un vivant de l’autre côté de la frontière linguistique tout en buvant une Leffe Blonde 0.0 % offerte. Leffe veut ainsi permettre aux néerlandophones et aux francophones de discuter de ce qui les unit autour d’une bière.

Dave Sinardet, professeur de sciences politiques à la VUB: “L’un des problèmes aujourd’hui, c’est que nous parlons beaucoup l’un sur l’autre, mais pas assez l’un avec l’autre. À long terme, on pourrait encore penser qu’en plus de l’obligation de voter, nous devrions également introduire une obligation de débat (rire). C’est pourquoi j’ai rédigé un questionnaire comportant une dizaine de questions pour lancer le débat. Nous voulons voir combien de tableaux parviennent ou non à un compromis.”

Comment y participer? 

Nationaal Terrasse Nationale se déroule du lundi 26 au vendredi 30 août, tout le long de la frontière linguistique. Inscrivez-vous via la page Facebook. Les tables peuvent être réservées de 16h à 20h.

  1. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.
  1. Bijoux, déco, Tupperware: comment expliquer le succès de la vente à domicile?
    Interview

    Comment expliquer le succès de la vente à domicile?

    À l’heure où l’on commande tout ce dont on a besoin, du pratique à l’inutile, en deux clics, y a-t-il encore de la place pour les ventes à domicile? Celles qui nous poussent à réunir quelques copines pour écouter une démonstratrice faire la description de produits qui vont changer notre quotidien, notre style, voire carrément notre vie. Si l'on s'intéresse aux chiffres, la réponse est oui. Rien qu’en 2018, 611 homeparties, toute marques confondues, ont été organisées en Belgique quotidiennement. “Homeparties”, c’est le mot qu’on utilise aujourd’hui pour désigner ce qu’à l’époque de nos mamans, on appelait “réunions” ou “démonstrations”. Qu’est-ce qui explique leur succès?