Plein écran
© Getty Images

Pourquoi il ne faut jamais emprunter de chargeur à un inconnu

Des experts en cybersécurité mettent en garde et déconseillent vivement d’emprunter le chargeur de téléphone d’un inconnu. Des logiciels malveillants pourraient y avoir été intégrés.

Tout un chacun a déjà connu cette situation: en déplacement, votre batterie de téléphone se décharge et bien sûr, vous n’avez pas pensé à prendre votre chargeur. Vous empruntez donc celui d’une personne dans les alentours. Pourtant, si vous n’en connaissez pas la provenance, mieux vaut s’abstenir, selon des experts en cybersécurité interrogés par le magazine Forbes. 

Charles Henderson, responsable de X-Force Red chez IBM Security (à savoir, une équipe de pirates informatiques chevronnés) explique les raisons de cette mise en garde. “Si vous étiez en voyage et réalisiez que vous avez oublié d’emporter vos sous-vêtements, vous ne demanderiez pas à tous vos compagnons de voyage si vous pouvez emprunter leurs sous-vêtements. Vous iriez dans un magasin acheter de nouveaux sous-vêtements”, avance-t-il. Selon lui, il en va de même pour les chargeurs de téléphone. 

Pirater n’importe quel téléphone 

Les cyber-criminels auraient mis au point une technologie permettant de pirater des téléphones via les chargeurs. Et ce, en installant une puce microscopique dans le câble. Les hackers peuvent ensuite aisément pirater n’importe quel téléphone ou appareil. Ces logiciels pirates peuvent alors être désactivés pour effacer toute preuve de hacking.

Toutefois, le pirate doit se trouver à quelques mètres de sa victime pour que la connexion puisse être établie, et parvenir à la distraire afin qu’elle ne fasse pas attention à l’invitation de commande à distance qui s’affiche sur l’écran.

Si pour l’heure ces câbles ne sont pas encore une menace, cela pourrait le devenir, d’après les experts. “Le fait que nous n’ayons pas encore vu d’attaque généralisée ne signifie pas que nous ne le verrons pas, car cela fonctionne”, assure Charles Henderson. Méfiance!

  1. Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Après avoir consulté plus de 100 docteurs, il ne sait toujours pas de quoi il souffre

    Depuis 2016, Bob Schwartz souffre d’insomnie. Chaque nuit, cet Américain de 59 ans se lève toutes les 90 minutes pour aller aux toilettes. En plus de ce problème urinaire nocturne, il souffre également d’hypertension artérielle, de troubles digestifs chroniques, de graves déséquilibres hormonaux et d’une perte de masse musculaire. Au total, Bob a consulté plus de 100 médecins qui ont tous été incapables de diagnostiquer la maladie qui le ronge.
  1. Bijoux, déco, Tupperware: comment expliquer le succès de la vente à domicile?
    Interview

    Comment expliquer le succès de la vente à domicile?

    À l’heure où l’on commande tout ce dont on a besoin, du pratique à l’inutile, en deux clics, y a-t-il encore de la place pour les ventes à domicile? Celles qui nous poussent à réunir quelques copines pour écouter une démonstratrice faire la description de produits qui vont changer notre quotidien, notre style, voire carrément notre vie. Si l'on s'intéresse aux chiffres, la réponse est oui. Rien qu’en 2018, 611 homeparties, toute marques confondues, ont été organisées en Belgique quotidiennement. “Homeparties”, c’est le mot qu’on utilise aujourd’hui pour désigner ce qu’à l’époque de nos mamans, on appelait “réunions” ou “démonstrations”. Qu’est-ce qui explique leur succès?