Plein écran
© getty

Pourquoi le temps semble s'accélérer en vieillissant?

Chacun perçoit le temps à sa façon, et selon son âge.

Souvenez-vous, lorsque vous étiez enfant, un simple petit trajet en voiture vous semblait durer une éternité. Un week-end durait une semaine, une semaine durait un mois, et ne parlons pas des grandes vacances, qui semblaient ne jamais vouloir se terminer. Aujourd'hui, pourtant, vous avez l'impression de courir après le temps et les années défilent sans que vous ne puissiez rien y faire.

Les scientifiques se sont souvent penchés sur ce phénomène et ont découvert qu'il pouvait avoir plusieurs causes, à la fois psychologiques et physiques.

La perception du temps est proportionnelle au temps écoulé
Selon cette théorie, simplement basée sur les mathématiques, la durée émotionnelle d'une année dépend de la durée totale de votre vie. En d'autres termes, pour un enfant de neuf ans, un an représente un neuvième de sa vie, tandis que pour un quinquagénaire, ce n'est qu'un cinquantième de sa vie. C'est pourquoi une année semble durer plus longtemps lorsqu'on est jeune. 

L'hypothèse de l'accoutumance
Prendre le train pour aller travailler, emprunter le même chemin pour aller conduire les enfants à l'école, faire la vaisselle, se brosser les dents: chaque jour, nous effectuons de nombreuses tâches en pilote automatique, sans même y penser. Cette tactique, mise en place par notre cerveau, nous permet d'économiser de l'énergie, mais nous empêche également de remarquer toutes ces petites choses qui rendent chacune de nos journées différentes. Notre cerveau remarque de moins en moins les moments uniques, et le temps semble alors filer de plus en plus vite.

Pour les enfants, en revanche, tout est neuf. Chaque jour, de nouvelles expériences se présentent à eux, et ils ont souvent l'art de remarquer ces petits détails auxquels on ne prête plus attention. Et plus on est ancré dans le moment présent, plus le temps semble lent.

Raisons physiques
Il existe également des raisons physiques qui expliquent pourquoi la perception du temps change au cours de notre vie. En vieillissant, notre teneur en dopamine diminue, ce qui affecte notre perception du temps.

Notre rythme cardiaque aurait également un impact. Les personnes âgées, qui ont une fréquence cardiaque plus lente, auront l'impression que ce qui les entoure va très vite, tandis que les enfants ont l'impression que le temps passe trop lentement.