Plein écran
© Photo News

Que retrouve-t-on dans l'assiette de Roméo Elvis, Orelsan et autres artistes programmés à Dour?

Monter sur scène pour délivrer un show durant une bonne heure, ça creuse. Les artistes à l’affiche du Dour Festival se donnent rendez-vous au même endroit après leurs prestations: le catering artistes. Mais que peut bien leur concocter le traiteur Fabien Prévot? 

À en croire Fabien Prévot, c’est une ambiance bon enfant et festive qui règne depuis mercredi sous la tente qui accueille les artistes du Dour Festival pour se sustenter. Fort de son expérience dans la restauration vieille de 30 ans, c’est lui qui a été sélectionné pour ravir les papilles des stars qui se produisent sur les différentes scènes de l’événement. 

Une première à Dour pour Fabien. “J’ai souvent travaillé avec des célébrités. J’ai notamment cuisiné pour le mariage de Maurane. Et durant six années consécutives, j’ai pris en charge les réceptions dans le cadre du Festival du Film d’Amour de Mons”, nous raconte-t-il fièrement. 

Plein écran

Le sympathique Roméo Elvis

C’est donc un nouveau challenge qui s’offre à lui, déjà marqué par une rencontre particulière. “J’ai eu la visite d’Orelsan et Roméo Elvis. Ils étaient très accessibles. Le feeling est bien passé avec Roméo, et je pense qu'il a apprécié ce qu'il a pu goûter. On m’a rapporté que pour lui, notre catering fait partie des cinq meilleurs. Il m’a d’ailleurs promis de repasser dimanche.” Des gentils mots qui ont eu la force de toucher Fabien. 

Les plus curieux d’entre vous aimeraient connaître le contenu de l’assiette du rappeur belge, n’est-ce pas? “Il a opté pour la brochette d’agneau et le steak. Il a pris la totale! Mais je vous rassure, on propose des petites portions pour que les artistes puissent goûter un peu de tout”, précise Fabien. Le rappeur Orelsan, lui, s’est régalé grâce à une assiette de légumes. “Il est venu trois fois sur la journée!” 

Découvrir les produits locaux

Ce que nous décrit Fabien nous semble bien loin de l’image que l’on a des caterings dédiés aux artistes. Simplicité et enthousiasme sont au rendez-vous. “J’ai pourtant reçu une tartine de demandes particulières pour les stars de la part de l’organisation avant le début du festival. Mais jusqu'à présent, tous les artistes mangent ce que je propose sans aucune restriction.” 

Faire découvrir les produits locaux à ces personnalités est une fierté pour le traiteur. La cuisine proposée par Fabien à Dour Festival est composée de deux parties. Les gourmands sont dans un premier temps invités à se servir aux salade bars. “Ils sont garnis de charcuterie, de fromage mais aussi de poissons froids à savoir du maquereau, des crevettes grises... On est sur du circuit court. Et puis, on accorde une attention particulière aux légumes.” 

Un impact pour les artisans locaux 

S’ensuit alors un “show cooking” de viandes. Les produits sont tous issus de fermes des alentours de Mons. “On met l’accent sur la qualité et la fraîcheur. C’est pourquoi des livraisons sont régulièrement faites.” On trouve également des accents belges aux desserts. “Ce sont des artisans qui nous fournissent des cakes aux pommes, au chocolat, aux poires... Des saveurs bien de chez nous!” 

La cuisine de Fabien sur ces quatre jours de festival émoustille les papilles de ses convives, mais a un autre effet positif: celui de faire vivre et connaître les producteurs locaux. “C’est un village cooking, mais aussi un village préparation”, plaisante le traiteur. “Travailler pour le festival de Dour façonne l’image de marque. C’est un vrai plus!”