Plein écran
© Getty Images/EyeEm

Se baigner pendant les règles? Ce maillot de bain menstruel le permet

Le maillot de bain menstruel permet de ne plus se passer du plaisir d’un plongeon en période de règles. 

“Je ne peux pas, je suis indisposée.” Nous sommes plus d’une à avoir usé de cette excuse pour éviter le cours de natation. Nous étions toutefois bien moins heureuses de prononcer cette phrase lorsqu’il s’agissait de refuser une invitation de nos amis à passer la journée dans une piscine. 

Même adepte des tampons, une baignade pendant les règles reste synonyme d’angoisse de voir apparaître une tache sur son maillot ou de se rendre compte d’une fuite. La marque française de culottes menstruelles Rejeanne a eu la merveilleuse idée de mettre au point un maillot de bain spécialement conçu pour être utilisé en période de menstruation.

Ne gonfle pas

“Le maillot de bain Swim Bleu Paon intègre un assemblage de protection invisible, très fin et qui ne gonfle pas dans l’eau. Il empêchera le sang, en cas de fuite, de passer au travers et de tâcher votre maillot”, explique l’enseigne sur son e-shop

Il peut être porté seul pour les flux très légers, en toute fin de cycle, mais aussi en complément des protections habituelles. Ce maillot de bain 1 pièce menstruel a tout de même un coût: 149 euros. 

D’autres modèles

Une marque australienne cette fois a également lancé une collection de maillots de bain adaptés aux règles. L’enseigne Modibodi propose quant à elle quatre modèles à la capacité d’absorption différente: absorption ultra-légère, légère à modérée, absorption lourde et évacuation de l’humidité. Une fois porté, il suffit de rincer le maillot de bain pour le réutiliser. 

  1. Kami Basics: une plateforme en ligne pour acheter belge et zéro déchets

    Kami Basics: une plateforme en ligne pour acheter belge et zéro déchets

    “Moins de plastiques, plus de poissons”, c’est le slogan de Kami Basics, une nouvelle start-up belge, spécialisée dans la vente en ligne de produits zéro déchet. Une initiative de plus qui sera bien utile si l’on veut réduire drastiquement la consommation de déchets. Sur les milliards de tonnes de plastiques produites, seulement 9% sont actuellement recyclées. En 2018, la Belgique aurait même exporté 530.000 tonnes de déchets, et se porte ainsi à la 5e place des plus gros exportateurs de déchets au monde, selon Greenpeace. Pas de doute, les start-up zéro déchet ont toute leur importance!
  2. Quatre incontournables pour un voyage à Marseille

    Quatre incontour­na­bles pour un voyage à Marseille

    Depuis quelques semaines, il règne en Belgique un temps automnal qui donne l’envie de filer droit vers le Sud. La Méditerranée, le soleil, le terroir, les visites culturelles et les randonnées en bord de mer, sonnent aux oreilles comme une douce musique. Marseille, c’est tout cela et bien plus encore! Ville portuaire, fondée par les Grecs en 600 avant J-C., elle a su préserver son cachet et émerge, entre deux collines, sur un fond de mer azurée. Voici quatre visites incontournables à faire lors d’un séjour à Marseille.
  3. Le plateau-repas biodégradable qui pourrait révolutionner les voyages en avion

    Le pla­teau-re­pas biodégrada­ble qui pourrait révolution­ner les voyages en avion

    Emballages alimentaires en plastique, écouteurs, masque pour les yeux ou encore trousses de toilette: quelque 5,7 millions de tonnes de déchets sont générées chaque année par les vols commerciaux. C’est pour cette raison que l’entreprise de design PriestmanGoode a créé un plateau-repas compostable et écologique qui, elle l’espère, contribuera à réduire cette quantité astronomique de déchets.