Plein écran
© Scarabeo Camp

Tendance “glamping”: une nuit hors de temps dans un luxueux camp à Marrakech

ReportageQue ce soit au cœur de l’hiver, ou à toute autre période de l’année, le glamping au sein du désert d’Agafay près de Marrakech offre une pause relaxante et hors du temps. Nous avons eu la chance de pouvoir loger au sein de deux luxueux bivouacs à l’atmosphère unique. 

Sa lumière est reconnaissable parmi mille. À la fois douce et chaude. Loin du brouhaha de la place Jemaa El-Fna, où fourmillent à toute heure des milliers de gens, il y a le désert d’Agafay. Trente minutes le séparent de la ville. Trente minutes seulement pour un dépaysement total. 

Il y a quelques années, le glamping y a fait son apparition. Une tendance en vogue qui combine “camping” et “glamour”. Aux portes de ce désert aride, les pancartes annonçant l’entrée de ces camps de luxe se multiplient tant le succès est grand. Si le nombre de campements augmentent, il n’en gâche pas pour autant l’expérience unique qui y est offerte. 

Notre 4x4, plus que nécessaire pour traverser ce reg, s’est arrêté au Scarabeo Camp. Les tentes blanches, éparpillées ici et là, contrastent avec les pierres couleur rouille. Le silence qui y règne nous frappe inévitablement. Ici, on prend le temps. On se repose et déconnecte. Aucun réseau WiFi n’y est disponible. Si l’envie de poster d’incroyables photos de ce lieu unique nous démange les doigts, on se résigne à les partager plus tard et à profiter. Tout simplement. 

L’Atlas en toile de fond 

Hospitalité marocaine oblige, le séjour débute par un verre de thé à la menthe fraîche. Une boisson chaude que l’on savoure, en attendant que nos chambres soient prêtes, tout en contemplant le spectacle qui s’offre à nous. Face à nous, les majestueux sommets de l’Atlas. Un moment hors du temps.

Direction l’une des douze tentes qui composent ce bivouac de charme. Tapis berbères moelleux sous les pieds, souvenirs de périples lointains, lanternes marocaines… Nous voilà plongés dans une ambiance à la fois orientale et vintage. 

La tente de luxe est composée d’un lit double queen size, d’un coin salon marocain, d’un espace bureau, d’une terrasse privative à l’entrée et d’une salle de douche avec WC. Sur le camp, rien n’a été construit en dur. Si on venait à lever le camp, le désert retrouverait son état d’origine. 

Toujours dans un souci de respect de la nature, la douche “façon berbère” y est recommandée. La réserve d’eau au milieu du désert n’est pas extensible. Une notice nous invite à utiliser très peu d’eau pour se laver, en commençant par se mouiller. Ensuite, à se savonner en coupant l’eau et à la rallumer pour se rincer. Côté W.C., une toilette avec cuve est mise à la disposition des visiteurs. 

Si le repos est l’activité préconisée sur le camp du Scarabeo, plusieurs activités, ayant trait au grand air et aux beaux horizons, y sont toutefois proposées. Un circuit dans le désert et les oasis en quad, en VTT ou en buggy, un massage relaxant, une balade à dos de dromadaire... Et la plus originale: l’observation des étoiles avec un professeur d’astronomie et son télescope. 

Plein écran
© Scarabeo Camp

Une nuit magique sous les étoiles 

Une activité qui apporte encore un peu plus de magie à la somptueuse soirée qui s’organise chaque jour. Dès la nuit tombée, les lanternes marocaines éclairent le désert. Un feu est allumé, autour duquel les voyageurs se retrouvent pour écouter la musique qui s’échappe de la tente où est servi le repas. A la façon d’un camp, les cuisinières composent un menu unique journalier pour tous les convives: bien sûr, une cuisine typiquement marocaine parfaitement exécutée. 

Le ventre tendu et des étoiles plein les yeux, la nuit ne peut être que bonne. Mais elle est rapidement écourtée par l’envie de contempler un peu plus encore cette lumière qu’offre le désert d’Agafay. Cette expérience fut l’une des plus belles, des plus authentiques et des plus marquantes que nous avons pu vivre. 

Plein écran
© Scarabeo Camp

La nature au cœur du projet 

Nous avons également eu la chance de loger au sein d’un second campement, Terre des Étoiles, très prisé par les célébrités et les influenceurs. Cette deuxième expérience illustre la diversité des propositions de glamping qui existe à Marrakech. Ici, cet éco-lodge est entièrement tourné vers la nature. L’eau servie aux visiteurs est extraite du sol, filtrée et potable. Des panneaux solaires assurent l’éclairage. Au restaurant, les menus sont décidés le jour-même en fonction de ce qu’offre le potager bio. 

Contrairement aux tentes proposées par le Scarabeo Camp, celles de la Terre des Étoiles ont été construites en dur pour plus de confort, mais peut-être moins de charme. Au sol, a été posé du carrelage. Une vraie douche, des toilettes et un évier composent la salle de bain présente sous la tente. De l’eau courante à la sortie du robinet est donc disponible à tout moment de la journée. 

On oublie ici aussi les réseaux sociaux le temps du séjour. Aucune connexion n’est disponible, permettant ainsi de profiter du bonheur simple de contempler le décor au bord de la piscine naturelle. Celle-ci est l’un des gros points forts du camp. Profiter d’une baignade en plein désert est une expérience unique. Un coin qui n’est jamais bondé grâce aux nombreuses activités proposées qui parlent particulièrement aux sportifs. À l’instar de cette sortie en VTT. Un guide passionné de deux-roues vous guide sur les pistes insolites du désert d’Agafay. Vous arpentez des paysages contrastés et vivez des sensations fortes à travers les canyons, la forêt d’eucalyptus et les larges étendues désertiques qui se succèdent.

Grâce à la déconnexion totale qu’il impose et le luxueux repos qui lui est propre, le glamping offre une expérience inoubliable et unique à vivre une fois dans sa vie. Et ce, grâce à la diversité des camps présents dans le désert d’Agafay... Le plus dur reste encore de choisir. 

Plein écran
© Terre des Etoiles
Plein écran
© Terre des Etoiles

Plus d’informations: 

Scarabeo Camp 
Suite supérieure en demi-pension à partir de 2.255 dirhams (211 euros) 
Réservations ici

Terre des Étoiles 
Chambre double en demi-pension à partir de 2.300 dirhams (215 euros)
Réservations ici