Plein écran

Testé pour vous: le brunch aux saveurs italiennes du Chicago Trattoria

Si le Chicago Café à Bruxelles a déjà conquis vos papilles, son petit frère le Chicago Trattoria devrait aussi vous séduire grâce à ses accents italiens. Pizza, pâtes et brunchs sont au menu de cette nouvelle adresse du quartier Dansaert. 

De la pizza au menu du brunch du dimanche. Il ne nous fallait pas plus d’arguments pour pousser la porte de la nouvelle adresse du quartier Dansaert, le Chicago Trattoria. Ouvert depuis quelques semaines seulement, nous ne nous attendions pas à être accueillis par le brouhaha venant des nombreuses tables prises d’assaut pour des gourmands de notre genre. 

Rien de désagréable, on vous rassure. Non, loin de là. Chez Chicago Trattoria, l’ambiance conviviale et familiale est le cœur du concept. Amis et proches se retrouvent à huit ou dix autour de grandes tables, auxquelles des chaises hautes pour enfant sont ajoutées. Vous l’aurez compris, ici, c’est kid friendly! Et ce, pour le plus grand bonheur des plus petits qui peuvent profiter des jeux et livres mis à leur disposition. 

Après avoir balayé l’endroit du regard, nous sommes rapidement accueillis par le personnel de salle. Une demoiselle au large sourire nous guide vers une table encore libre. Ouf! Nous y sommes allés un dimanche. Qui dit dimanche, dit brunch. Et chez Chicago Trattoria, on ne plaisante pas avec cette tradition. La carte est plus qu’alléchante. Un “Breakfast à la carte” y est proposé, composé des classiques viennoiseries (2,70 euros) mais aussi de mets plus originaux comme la pizza au fromage, œuf et bacon (12 euros). 

Plein écran

Une formule brunch à 25 euros

Mais ce qui attire notre regard et fait immédiatement gargouiller notre estomac n’est autre que la formule brunch. Le “Brunch Trattoria” se compose d’une focaccia aux tomates, d'une tartine aux champignons et bacon, d'une sélection de fromages, d'œufs brouillés, de fruits de saison, d’un granola, d’un café et d’un jus d’orange pressé ou d’un verre de Prosecco. Le tout pour 25 euros tout ronds. Et bonne nouvelle: il existe une version végétarienne! 

Jour d’affluence, nous n’avons malheureusement pas pu opter pour la formule brunch. “Tout est déjà parti”, s’est excusée la serveuse qui, très réactive, nous a composé un menu sur-mesure. Elle a donc garni notre table avec la pizza au fromage, la casserole aux œufs brouillés et sauce tomate (12 euros) et la tartine au pesto, mozzarella di bufala, avocat et pistaches (12 euros). Notre coup de cœur? La pizza, sans hésitation. Elle est de celles dont on ne laisse pas les croûtes, tant la pâte est moelleuse et savoureuse. Pas de doute, ici on s'y connaît en cuisine. 

La casserole aux œufs et sauce tomate.
Plein écran
La casserole aux œufs et sauce tomate. © Weshare

Les pizzas sont cuites dans un four authentique. La farine utilisée pour la pâte à pizza provient de Molino Magri. De plus, un levain naturel est utilisé pour rendre la pâte digeste et légère. “Seuls les meilleurs produits sont utilisés pour garnir nos pizzas et nos pâtes: mozzarella Fior di latte d’Agerola, huile extra viege Evo, Bufala DOP, Asiago DOP, Gorgonzola DOP et Grana Pecorino”, assure-t-on en cuisine. Pas question d’en douter, la fraîcheur et la qualité des produits proposés ont plus que ravi nos palais. 

Plein écran
Plein écran

Infos pratiques: 

Rue de Flandre 103, 1000 Bruxelles. 
De 12h à 22h30 la semaine et de 10h30 à 22h30 les week-ends. 

  1. Le stress du confinement parfait, entre apéros en ligne et nettoyage de printemps

    Le stress du confine­ment parfait, entre apéros en ligne et nettoyage de printemps

    Vous espériez peut-être, dans ce contexte de confinement et de repli sur son jardin intérieur, ressentir moins de pression et de FoMo (fear of missing out, cette expression qui traduit la peur de manquer une occasion d’interagir). Pauvres dupes. Vous avez le sentiment de crouler encore plus sous la pression des apéros via “houseparty”, des parents qui bombardent les groupes Whatsapp de l’école d’exercices ludiques et de leur cadence de révisions, ou des maisons “plus propres et rangées que jamais” qui fleurissent sur Instagram? Bonne nouvelle, vous n’êtes pas seuls. La moins bonne, c’est que le stress de la performance sociale pendant le lockdown, ajoutée à celle du télétravail avec enfants, est un vrai danger pour votre santé mentale.