Plein écran
© Photo News

Trois étangs bruxellois ouverts à la baignade publique cet été

En mai dernier, la ministre de l’Environnement Céline Fremault (CDH) annonçait, dans le cadre des journées de l’eau, que cinq étangs bruxellois seraient ouverts à la baignade cet été. Il y en aura finalement que trois. 

Mme Fremault avait fait procéder, durant l’été dernier, à une étude sur la faisabilité de la baignade dans une vingtaine d’étangs et d’eaux de surface à Bruxelles.

Les analyses bactériologiques ont permis de constater que cinq étangs et un tronçon du canal en Région bruxelloise possèdent, à ce jour, une qualité bactériologique légalement suffisante pour permettre la baignade, et, aux yeux de la ministre, en tout cas, pour y tester la baignade durant une ou deux demi-journées de l’été prochain.

Sécurité et qualité de l’eau 

Finalement, seuls trois étangs restent sur la liste des autorités bruxelloises, expliquent nos confrères de Bruzz. Il s’agit des étangs de Neerpede à Anderlecht, de l’étang des Pêcheries à Watermael-Boistfort et de celui du Bois de la Cambre. 

“Après l’étude, nous avons consulté les autorités concernées. Tout le monde n’a pas accepté le test de la zone de nage”, indique la porte-parole de la ministre. Selon le port de Bruxelles, c’est une question de sécurité et de qualité de l’eau. Pour les étangs du Rouge-Cloître, la commune d’Auderghem estime que les travaux sur le site ne facilitent pas l’organisation de tels aménagements, rapportent nos confrères de BX1. 

Trois week-ends seront concernés pour la baignade dans ces lieux: les 19 et 20 juillet pour Neerpede, les 27 et 28 juillet pour La Cambre et les 3 et 4 août pour les Pêcheries. Ces essais permettront d’estimer le nombre de baigneurs possible pour chaque étang, mais aussi d’analyser les impacts environnementaux, notamment sur la qualité de l’eau.

Attention, le nombre de nageurs sera limité. Pour participer au projet, il faut s’inscrire en ligne