Plein écran
© REUTERS

“Trop de botox” pour Salma Hayek? Elle recadre un internaute

Le temps ne semble pas avoir d’emprise sur Salma Hayek. C’est une mine rayonnante qu’elle affiche régulièrement au naturel sur les réseaux sociaux. Quel serait son secret? Un internaute pense y voir du botox, l’actrice mexicaine de 53 ans lui répond. 

Ce mardi, Salma Hayek a partagé avec ses admirateurs une photo d’elle au naturel. Joli teint, cheveux ondulés par l’eau salée de la mer, regard pétillant... L’actrice de 53 ans a une nouvelle fois séduit ses followers sur Instagram. Mais cela ne l’a pas empêché de voir des commentaires négatifs se glisser parmi les compliments. 

Un utilisateur du réseau social a taclé Salma Hayek, sous-entendant que cette dernière a eu recours à la chirurgie esthétique. “Trop de botox. Ce n’était pas nécessaire Salma!” 

Celle qui a incarné Frida Kahlo ne s’est évidemment pas laissée faire et a recadré l’internaute. “Je ne fais pas de botox. Mais merci du conseil car je pensais justement qu’il était temps”, a-t-elle écrit en réponse au commentaire déplacé. Voilà qui est clair. 

  1. Le stress du confinement parfait, entre apéros en ligne et nettoyage de printemps

    Le stress du confine­ment parfait, entre apéros en ligne et nettoyage de printemps

    Vous espériez peut-être, dans ce contexte de confinement et de repli sur son jardin intérieur, ressentir moins de pression et de FoMo (fear of missing out, cette expression qui traduit la peur de manquer une occasion d’interagir). Pauvres dupes. Vous avez le sentiment de crouler encore plus sous la pression des apéros via “houseparty”, des parents qui bombardent les groupes Whatsapp de l’école d’exercices ludiques et de leur cadence de révisions, ou des maisons “plus propres et rangées que jamais” qui fleurissent sur Instagram? Bonne nouvelle, vous n’êtes pas seuls. La moins bonne, c’est que le stress de la performance sociale pendant le lockdown, ajoutée à celle du télétravail avec enfants, est un vrai danger pour votre santé mentale.