Plein écran
© Instagram @ashleyema

Un make-up artist italien fait passer un message fort au sujet du coronavirus

Alors que le coronavirus continue de se propager en Italie, un maquilleur du pays s’est engagé à diffuser un message puissant.

Emanuele Petrini, un maquilleur de 22 ans originaire de Viareggio en Italie, veut attirer l’attention sur un problème qui l’a frappé ces dernières semaines. Il le fait à travers une de ses mises en beauté. 

Il ne pouvait ignorer le fait qu’en plus de la panique généralisée, le racisme est également en hausse. Non seulement en Italie, mais aussi à l’étranger. Les personnes d’origine asiatique en particulier en sont les victimes, car l’épidément a débuté dans la ville chinoise de Wuhan.

Pour faire passer son message, Emanuele a maquillé un masque sur son visage et a mis un post-it avec un message percutant sur ses lèvres. “Arrêtez d’utiliser le coronavirus comme excuse pour le racisme.”

De la haine 

“Coronavirus ne signifie pas être raciste envers les Asiatiques. (...) Arrêtez de répandre votre haine en utilisant des excuses. C’est tellement vieux et ennuyeux, prenez vos responsabilités pour une fois”, écrit-il. D’ailleurs, l’Italie n’est pas le seul pays coupable de “corona-racisme”. 

Dans notre pays également, la communauté asiatique affirme que, depuis le virus, elle est pointée du doigt. À Bruxelles, un homme d’origine asiatique a été agressé  par un individu qui l’accusait sans fondement d’être à la source de la propagation du coronavirus en Belgique. Et à Londres, un homme asiatique a même été battu.

  1. Il y a bien plus important que l’école à la maison pendant le confinement
    Blog

    Il y a bien plus important que l’école à la maison pendant le confine­ment

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici, Facebook ici et YouTube ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.