Un nouveau plastique recyclable à l’infini mis au point

Des chercheurs américains ont mis au point un plastique recyclable à l’infini et sans aucune perte de qualité.

Plein écran
Le plastique, un véritable fléau environnemental. © Getty Images

Récemment, un cachalot femelle enceinte a été retrouvée échouée en Sardaigne l’estomac saturé de plastique. Preuve (s'il en fallait encore une) que la matière représente un réel fléau environnemental. D’ici 2030, il pourrait y avoir plus de plastique que de poissons dans les océans. 

Pour contrer ce phénomène, la recherche fait des avancées prometteuses. À l’instar de ce nouveau plastique recyclable à l’infini mis au point par des scientifiques du laboratoire national Lawrence-Berkeley aux États-Unis, comme l’annonce la revue Nature Chemistry.

Placée dans un bain d’acide, la matière peut être entièrement décomposée et ensuite reconsituée sous différentes formes, couleurs et textures et ce, sans aucune perte de qualité, comme l’expliquent nos confrères de The Independent.

“La plupart des plastiques n’ont jamais été conçus pour être recyclés. Mais nous avons découvert une nouvelle façon de les assembler, qui prend en compte le recyclage d’un point de vue moléculaire”, avance Peter Christensen, l’auteur principal de l’étude.

  1. Elle contracte une bactérie mangeuse de chair alors qu’elle n'a même pas mis le pied dans l’eau

    Elle contracte une bactérie mangeuse de chair alors qu’elle n'a même pas mis le pied dans l’eau

    Noelle Guastucci est la dernière personne à avoir contracté une bactérie mangeuse de chair aux États-Unis depuis le début de l’année. La Californienne a ressenti “une douleur atroce” au pied gauche le 4 juillet dernier. Son pied s’est mis à enfler tant et si bien qu’elle ne voyait plus ses orteils. “La douleur était horrible. Sur une échelle de 1 à 10, c’était un 11. J’avais l’impression que quelqu’un avait versé de l’acide sur mon pied.”
  2. Des tontons saouls aux demoiselles d’honneur indélicates: il immortalise la réalité des mariages

    Des tontons saouls aux demoisel­les d’honneur indélica­tes: il immortali­se la réalité des mariages

    Les photographes de mariage nous ont habitués aux grands classiques, parfois un rien niais: clichés des signatures, fermeture fébrile de la robe de mariée, émotion du père devant l’autel, marié qui arrose le bouquet de la mariée... Sans compter les innombrables comptes Instagram dédiés aux mariages dans l’air du temps qui font rêver avec leur exemplarité à faire pâlir Pinterest. Mais Ian Weldon n’est pas de ceux-là: le photographe britannique préfère le côté rock ‘n’ roll des coulisses des mariages, surtout quand ils dégénèrent un peu.