Plein écran
© Facebook/Elisa Sanz

Une mère alerte: son bébé souffrait du “cheveu étrangleur”

Un simple cheveu tombé dans le lit d'un bébé peut avoir d'importantes conséquences. C’est ce qu’a tenu à expliquer une mère sur le réseau social Facebook. Dans une publication, Elisa Sanz raconte comment elle a découvert que son enfant souffrait du syndrome du tourniquet ou du “cheveu étrangleur”. 

  1. Plus de ventes de tests de grossesse durant le lockdown: “Peut-être regarder le mauvais côté des choses”

    Plus de ventes de tests de grossesse durant le lockdown: “Peut-ê­tre regarder le mauvais côté des choses”

    Masques, gel hydroalcoolique, paracétamol, vitamines... Les pharmacies ont été prises d'assaut durant le confinement pour l’achat de ces produits. Plus surprenant, Newpharma a constaté une augmentation substantielle d’achats de crèmes solaires, mais aussi et surtout de... tests de grossesse (+152%). Une tendance à interpréter comme le signe d’une activité sexuelle boostée durant le lockdown? Peut-être pas.
  2. “Vous existez au-delà de vos fesses”: Iris Mittenaere recadre une internaute qui critique l’une de ses photos en bikini

    “Vous existez au-delà de vos fesses”: Iris Mittenaere recadre une internaute qui critique l’une de ses photos en bikini

    Les stars le savent: être présent sur les réseaux sociaux, c’est s’exposer à la critique (parfois gratuite). Mais ne comptez pas sur Iris Mittenaere pour se laisser faire. L’ancienne Miss Univers a rembarré une internaute qui critiquait une photo d’elle en maillot de bain. “Si l’on voit un bout de fesse cela dénigre la femme intelligente que je suis?”, lui a-t-elle lancé.