Plein écran
© Getty Images/iStockphoto

“Une table pour un”: pour garder la ligne, mangez seul

Manger seul, honteux? La pratique devient désormais banale et serait même recommandée pour éviter la prise de poids. 

Selon le psychologue américain John de Castro, nous contrôlons davantage ce que nous mangeons lorsque nous dînons en solitaire. 

Dans plusieurs études, l’expert a démontré que plus il y a de personnes autour d’une table, plus nous mangeons. Lors d’un dîner à deux, nous mangeons environ 35% de plus que si nous étions seul. En groupe de quatre personnes, on passe à une augmentation de 75% et à une hausse de 100% pour dîner à sept. 

Pour ceux qui suivent un régime, la tentation de craquer sur un repas riche ou un dessert très sucré est également plus grande lorsqu’ils mangent avec d’autres. Selon des chercheurs de l’université de Pittsburgh aux États-Unis, les individus qui suivent un régime alimentaire ont 60% de risques supplémentaires de faire des écarts. 

Une autre étude nuance la théorie

Les hommes doivent toutefois être attentifs! Une étude réalisée en Corée du Sud en 2017 révèle qu’il y a tout de même un risque de devenir obèse 45% plus élevé chez les hommes qui mangent seuls régulièrement.

“Ce que l’enquête a découvert, c’est que les personnes obèses n’ont pas tendance à manger en trop grande quantité chez elles. Mais lorsqu’elles mangent seules au restaurant, on constate une suralimentation”, ajoute John de Castro.

  1. 15 idées pour occuper les enfants au resto ou en voiture
    Blog

    15 idées pour occuper les enfants au resto ou en voiture

    Notre journaliste Déborah Laurent est installée en Californie une grande partie de l’année. L’occasion pour 7sur7 de vous fournir l’information la plus rapide et la plus complète possible (merci le décalage horaire!). Et l’occasion pour elle de constater les différences culturelles impressionnantes avec notre plat pays et d’apprendre à vivre en famille loin de tous. Elle en parle sur son blog personnel Sea You Son (et sur Instagram ici et Facebook ici). Nous vous proposerons chaque mardi l’un de ses articles de blog ici.
  2. Les travailleurs qui travaillent par obligation sont deux fois plus souvent absents

    Les travail­leurs qui travail­lent par obligation sont deux fois plus souvent absents

    Pas moins d'un travailleur sur cinq qui travaille par obligation est absent au moins 21 jours pour cause de maladie ou d'accident domestique. Parmi ceux qui choisissent délibérément de travailler, ils ne sont qu'un sur dix, ressort-il d'une étude menée par l'entreprise spécialisée en ressources humaines Securex. De plus, les travailleurs qui travaillent parce qu'ils le doivent se portent presque deux fois plus souvent malades sans l'être vraiment (17 % contre 10 %). Ils courent également plus de risques de burn-out.
  3. Ils demandent de l’argent à leurs fans pour voyager: “Trouver un emploi n’est pas une option”

    Ils demandent de l’argent à leurs fans pour voyager: “Trouver un emploi n’est pas une option”

    10.000 euros: c’est la somme que souhaite récolter un couple allemand pour financer son voyage en tandem vers l’Afrique du Sud. Depuis maintenant plusieurs années, Catalin Onc et son épouse Elena Engelhardt tiennent un compte commun sur Instagram où ils postent des photos de leurs aventures à travers le monde. Ils souhaitent aujourd’hui se rendre sur le continent africain à vélo grâce à l’argent de leurs abonnés.