Une "zone sans relou" inaugurée à Paris

Vendredi soir, les membres du collectif #stopharcèlementderue ont inauguré une "zone sans relou" près de la Place de la Bastille à Paris, une action qui vise à sensibiliser le public au harcèlement de rue.

"L'idée, c'est de faire descendre dans la rue une dénonciation visible uniquement sur Internet et dans les médias", explique Héloïse Duchet, la fondatrice du collectif qui dénonce le harcèlement dont sont victimes les femmes dans la rue, relate le site de Grazia.

Vendredi, les militants, qui comprennent aussi des hommes, ont distribué des tracts expliquant comment réagir face à des agresseurs, que l'on soit victime, ou témoin, pour que le cauchemar vécu par une jeune femme dans le métro de Lille mardi soir ne se reproduise plus.

L'action se déroulant vendredi soir à Paris a également invité les passantes à écrire sur des ardoises de courts témoignages, rapporte 20 Minutes. "Même en venant, je me suis fait siffler et traiter de chienne parce que je ne répondais pas", a-t-on pu lire.

"Des mesures concrètes peuvent permettre de réduire le phénomène, avec une pédagogie qui permette à terme un changement des mentalités", poursuit la fondatrice de #stopharcèlementderue. Le collectif espère créer plusieurs "zones sans relou" grâce à des partenariats avec des bars, des festivals, des réseaux de transports et des municipalités.