Plein écran

Vaincre sa timidité avec un spray d'ocytocine

Une formule magique pour se sentir plus confiant et ouvert aux autres, on ne dit pas non. Selon une étude de l'Université Concordia de Montréal, une petite dose d'ocytocine dans le nez améliorerait la perception de soi en société. L'ocytocine, c'est cette hormone naturelle qui facilite l'accouchement et se libère lors des rapprochements sociaux.

"Nos travaux montrent que l'ocytocine peut modifier la manière dont les gens se perçoivent et accroître leur sociabilité. Sous l'effet de l'ocytocine, certaines personnes deviennent plus extraverties, plus ouvertes aux idées nouvelles et plus confiantes", explique le directeur de l'étude, Mark Ellenbogen. Les recherches basées sur une centaine d'hommes et de femmes âgés de 18 à 35 ans ont démontré que l'administration d'ocytocine amplifiait des traits de personnalité comme la cordialité, la confiance, l'altruisme et l'ouverture d'esprit.

Plus que la timidité, l'ocytocine pourrait aussi être utilisée pour vaincre des phobies sociales plus sérieuses et certains cas d'autisme. D'après le psychiatre Eric Hollander, l'hormone améliore la capacité des personnes autistes à ressentir des émotions. À ce stade, les effets secondaires de l'administration nasale d'ocytocine se limitent à quelques irritations du nez chez certaines personnes. (CD)