Plein écran
© Photo News

Valérie Bénaïm jugée “trop grosse” pour passer à l’antenne

Chroniqueuse dans l’émission “Touche Pas à Mon Poste”, Valérie Bénaïm a raconté une anecdote déroutante au sujet de son retour à l’antenne après avoir donné naissance à son enfant. 

Dans l’émission “Touche Pas à Mon Poste” du 16 janvier, Cyril Hanouna a lancé un débat sur le monde de la télé, demandant si celui-ci n’était pas trop difficile. Valérie Bénaïm a alors partagé une fâcheuse anecdote. La chroniqueuse a révélé pourquoi les patrons de la chaîne l’avaient poussée vers la sortie, alors qu’elle co-animait Célébrités, aux côtés de Benjamin Castaldi et de Stéphane Bern.

“J’étais la première femme enceinte à la télévision. J’avais dit ‘Ce n’est pas une maladie, donc je le montre.’ Et en l’occurrence, j’avais pris du poids, puisque j’étais une femme enceinte”, a commencé Valérie Bénaïm avant de poursuivre : “Je suis revenue deux mois après, pour travailler. (...) Mais lorsque j’ai été en état de revenir j’ai fait un déjeuner avec un patron dont je tairai le nom. Lequel patron, en fait, faisait le déjeuner, non pas pour savoir si j’étais heureuse, si tout allait bien, mais pour vérifier que j’avais bien retrouvé ma silhouette”.

“Horrible à l’antenne”

Sa prise de poids était donc un problème? C’est aussi ce qu’affirme Benjamin Castaldi. “On a travaillé ensemble avec Valérie sur TF1. A l’époque, il se trouve qu’elle était enceinte et qu’elle avait pris un peu de poids... Et ce qu’ils m’ont dit à l’époque, je ne dirai pas l’identité de la personne, mais c’est d’une cruauté absolue contre Valérie. Ils ont dit qu’elle avait trop grossi, qu’elle était horrible à l’antenne et qu’il fallait la sortir.”

Bien qu’elle s’épanouisse dans sa carrière en télévision, Valérie Bénaïm l’affirme: ce monde est cruel. “C’est un monde où, quand on gratte un peu, il y a de l’hypocrisie et de la cruauté...” 

Retrouvez la vidéo ici