1. Elle est belle et elle “a un nom”. Violée, elle fait face à un choix horrible: se taire ou être lynchée
    Interview

    Violée, elle fait face à un choix horrible: se taire ou être lynchée

    Mazarine Pingeot sort “Se taire”, un roman qui dit qu'il faut parler quand on a été violée, peu importe le nom de famille que l’on porte. Beaucoup pensent qu’elle s’est inspirée de l’histoire de Pascale Mitterrand, la petite fille de son père, qui avait accusé Nicolas Hulot de viol. Pascale avait 20 ans à l'époque, elle était photographe et l'affaire a été médiatisée l'année passée alors qu’elle ne l'avait pas souhaité. Il y a effectivement quelques parallèles. “Mais ce n’est pas son histoire”, nous dit Mazarine Pingeot au téléphone. “Elle n’est pas Mathilde. C’est écrit dans le prologue: au lieu de s’intéresser au problème de fond, on cherche des noms. L’histoire de Pascale m’a inspirée mais comme d’autres histoires moins connues.” L'anecdotique étant désormais évacué, on peut entrer dans le vif du sujet.
  2. Le couple d’espions russes qui a passé 20 ans aux États-Unis comme une famille sans histoire

    Le couple d’espions russes qui a passé 20 ans aux États-Unis comme une famille sans histoire

    Démasqués par le FBI en 2010, les deux espions ont bénéficié d’un échange d’agents entre Washington et Moscou pour rentrer au pays. Promus à leur retour au rang de colonel dans le renseignement, ils ont été reçus avec tous les honneurs par Vladimir Poutine pour “services rendus à la patrie”. Récemment publié en Russie sous la forme d’une fiction quasiment autobiographique, le roman “Une Femme qui savait garder des secrets” raconte l’incroyable histoire d’Elena Vavilova et de son mari Andreï Bezroukov.
  1. Un livre solaire qui va vous faire oublier la dureté de la rentrée
    Interview

    Un livre solaire qui va vous faire oublier la dureté de la rentrée

    La rentrée a envoyé valser vos jolis souvenirs d’été. On a un moyen efficace pour prolonger la sensation du soleil sur votre peau: ça s’appelle “Nobelle” et c’est signé Sophie Fontanel, Fonelle pour les intimes. Annette vient de recevoir le prix Nobel. Dans son discours d’acceptation, elle se souvient de cet été décisif, celui de ses 10 ans. C’était en 1972, dans le sud de la France. Il faisait chaud et Annette rencontrait Magnus, un petit garçon de son âge, flamboyant mais sans talent d’écrivain malgré les espoirs de son père, éditeur. Annette raconte ce premier amour, les désillusions, l’ambition, ses premiers pas “d’écrivaste”. C’est un roman plein de sensations estivales, d’innocence, c’est chaud et ça fait du bien au cœur.
  2. L’un des livres les plus attendus de l’année sort aujourd'hui: “The Testaments” de Margaret Atwood

    L’un des livres les plus attendus de l’année sort aujour­d'hui: “The Testaments” de Margaret Atwood

    Les files se formaient déjà cette nuit devant les librairies de Londres. L’un des romans les plus attendus de l’année sort aujourd’hui en anglais (et le 16 octobre en français): “The Testaments” signé Margaret Atwood est la suite de “The Handmaid’s Tale”. Dans une interview à Reuters, l’écrivaine de 80 ans expliquait qu’elle n’avait jamais été certaine d’écrire la suite de l’histoire. “Ce que les gens voulaient, c’était une suite de l’histoire d’Offred, ce que je n’aurais pas été capable de faire. Vous pouvez escalader l’Empire State Building à mains nues une fois. Si tu réessaies, tu tomberas. C’est improbable d’avoir fait ça au début. Cette voix était là. Elle a dit ce qu’elle avait à dire. Il n’y a rien à ajouter.”