Le livre “Burn after writing”.
Plein écran
Le livre “Burn after writing”. © Amazon

Ce livre “à brûler” fait le buzz sur les réseaux sociaux, mais à quoi sert-il exactement?

Sorti en mars en France, le livre “Burn after writing” (à brûler après l’écriture, n.d.l.r.) connaît un véritable succès, notamment grâce aux réseaux sociaux comme TikTok et Instagram. Il s’agit d’un livre hybride de développement personnel. Mais à quoi sert-il exactement? 

  1. L'intuition, ce pouvoir magique que l’on détient tous: “Il faut apprendre à repérer les signes”
    Interview

    L'intuiti­on, ce pouvoir magique que l’on détient tous: “Il faut apprendre à repérer les signes”

    Timothy Fisher, jeune auteur de polar, mène une vie tranquille dans le Queens, à New York. Quand deux agents du FBI se présentent chez lui pour lui annoncer qu’ils ont besoin de ses services pour arrêter l’homme le plus recherché du pays, il croit d’abord à une grosse blague. Timothy intègre un programme ultra secret, destiné à former des intuitifs, des personnes capables d’accéder à volonté à leurs intuitions. Timothy va découvrir qu’il porte en lui un pouvoir qu’il ne se connaissait pas. Avec son nouveau roman, Laurent Gounelle, qui a fait du bonheur son obsession et son travail, nous glisse à l’oreille qu’on a tous, autant que nous sommes, ce pouvoir extraordinaire. “Intuitio”, à la fois thriller prenant et livre de développement personnel, nous pousse à faire de la place à notre intuition.
  2. “Quand j’ai eu ma fille dans mes bras, j'ai réalisé qu’elle allait connaître un monde pas très joyeux”
    Interview

    “Quand j’ai eu ma fille dans mes bras, j'ai réalisé qu’elle allait connaître un monde pas très joyeux”

    Hugo Clément a fait ses premières armes sur France 2 avant de se faire repérer par Canal Plus. Son passage par Le petit journal de Yann Barthès lui a permis d’entrer dans la lumière. Il exploite désormais sa popularité pour informer sur l’effondrement écologique de notre monde. Il est aujourd’hui “Sur le front” sur France 2 et aux quatre coins du monde, aux côtés de ceux qui agissent pour changer les choses. Hugo Clément, très présent sur les réseaux sociaux, dénonce et raconte ce qui mènera à notre perte si on n’agit pas maintenant. Il était à Bruxelles hier, pour parler de son livre “Journal de guerre écologique” (paru chez Fayard) dans lequel il relate tout ce qu’il a vu et tout ce qu’il a appris avec des phrases concrètes qui nous font immanquablement réfléchir à notre consommation. On apprend par exemple que le plastique que l’on ingère par semaine équivaut à une carte de crédit. Ce livre, difficile mais chargé d’espoir, est “une mise en lumière des gens qui agissent et un appel à l’action, parce qu’ils ont besoin d’aide”. À lire pour réveiller les consciences endormies. Rencontre.
  1. La date de la deuxième saison de Lupin dévoilée dans une nouvelle bande-annonce inédite
    Play

    La date de la deuxième saison de Lupin dévoilée dans une nouvelle ban­de-annonce inédite

    12:54
  2. Pour 20 euros, ce coiffeur vous fait une coupe au chalumeau, au hachoir et au marteau
    Play

    Pour 20 euros, ce coiffeur vous fait une coupe au chalumeau, au hachoir et au marteau

    11:43