Plein écran
© AFP

Corto Maltese revient avec un album sur sa genèse

La saga Corto Maltese est de retour avec "Le Jour de Tarowean" sur la genèse de l'un des plus célèbres marins du monde de la bande dessinée. L'album, publié par Casterman, sera disponible le 6 novembre.

Dans ce nouvel album, le troisième signé Juan Diaz Canales/Rubén Pellejero, le scénariste et le dessinateur espagnols reviennent sur les événements antérieurs au premier numéro de la série, "La Ballade de la mer salée", publié en 1967. Comme dans ce premier opus - écrit par le père de Corto Maltese, l'Italien Hugo Pratt, mort en 1995 et qui en a signé 12 au total -, "Le Jour de Tarowean" se déroule dans les eaux du Pacifique Sud, en 1913, autour d'un Corto Maltese croqué sous ses traits habituels: casquette, rouflaquettes et regard perçant.

"J'ai toujours eu envie, comme beaucoup de lecteurs, de savoir ce qu'il s'était passé avant 'La Ballade de la mer salée'", explique à l'AFP Rubén Pellejero.

Dans ce 15e album, Corto est envoyé en négociateur chez les Dayak, indigènes de l'île de Bornéo craignant les conséquences sur leur environnement de l'exploitation de la gutta-percha (une sorte de gomme) par les Rajahs blancs du Royaume de Sarawak. Il tente d'aider un jeune et silencieux aborigène à revenir sur les traces de son passé, accompagné d'une touchante "Sirène", une jeune fille Néerlandaise handicapée.

Écrire sur cette période jusque-là inconnue de Corto, fils d'un marin anglais et d'une gitane andalouse, a été un défi pour les deux vétérans espagnols. "'La Ballade de la mer salée' n'était pas vraiment une histoire sur Corto Maltese, qui était plutôt un personnage secondaire pour Pratt. Mais au fil des pages, le personnage a pris de l'ampleur", explique Diaz Canales, scénariste de la série noire Blacksad. "Le Corto de 'La Ballade de la mer salée' était un peu plus crapule, il faisait plus pirate, il était peut-être aussi plus cynique et n'avait pas encore cette aura d'homme romantique et aventurier qu'on lui connaît maintenant.”

"Le Jour de Tarowean" est le troisième volume signé par les deux Espagnols depuis la décision, en 2015, de la société suisse qui gère les droits d'auteur d'Hugo Pratt, Cong SA, de ressusciter le célèbre aventurier.

  1. Le jour où sa grand-mère lui a demandé de l’aider à mourir, Alain a décroché le rôle de sa vie

    Le jour où sa grand-mè­re lui a demandé de l’aider à mourir, Alain a décroché le rôle de sa vie

    Alain est acteur. C’est en tout cas comme ça qu’il se définit après avoir joué un cadavre dans un téléfilm diffusé sur TF1. Depuis, sa carrière est au point... mort. Alain n’a pas beaucoup de projets si ce n’est de rendre visite à sa grand-mère aux Magnolias, la maison de retraite “aux murs en placo repeints dans un jaune poussin se voulant positif, mais que l’usure provoquée par le temps a rendu morose à souhait”.