L'intelligence artificielle s'invite aussi sous la couette. Ici, une poupée développée par la Shenzhen Atall Intelligent Robot Technology dans la province de Guandong en Chine.
Plein écran
L'intelligence artificielle s'invite aussi sous la couette. Ici, une poupée développée par la Shenzhen Atall Intelligent Robot Technology dans la province de Guandong en Chine. © EPA

Dans ce futur-là, les hommes trompent leur femme avec un robot sexuel: “Ça nous pend au nez”

InterviewDans son nouveau roman, Tatiana de Rosnay imagine un futur où les robots s’inviteront dans tous les pans de notre vie, même sexuelle. Est-ce vraiment de la fiction?

  1. Virginie Despentes adresse une lettre à ses “amis blancs qui ne voient pas où est le problème”

    Virginie Despentes adresse une lettre à ses “amis blancs qui ne voient pas où est le problème”

    L’écrivaine française Virginie Despentes a transmis une lettre à France Inter dans laquelle elle dénonce le racisme en France. “En France, nous ne sommes pas racistes, mais la dernière fois qu’on a refusé de me servir en terrasse, j’étais avec un arabe. La dernière fois qu’on m’a demandé mes papiers, j’étais avec un arabe”, lance-t-elle à l’attention de ses amis blancs “qui ne voient pas où le problème”.
  2. Anne Gruwez dit tout dans un livre: “Avec tout ce que j’ai vu, je serais un meurtrier idéal”
    Interview

    Anne Gruwez dit tout dans un livre: “Avec tout ce que j’ai vu, je serais un meurtrier idéal”

    Anne Gruwez est la juge d’instruction la plus célèbre du pays. Vous avez probablement découvert sa franchise décoiffante et son accent bien de chez nous dans le documentaire Ni juge ni soumise. Elle sort aujourd’hui un livre aux éditions Racine baptisé “Tais-toi”. Un titre plein d’ironie puisque c’est exactement... ce qu’elle ne fait pas! Anne y raconte son quotidien, partage ses observations du monde et se lâche sur les dysfonctionnements de la justice belge. C’est évidemment aussi drôle qu’interpellant.
  1. Débauche et liaisons scandaleuses: Olivier Minne s’infiltre dans “cet endroit où personne ne jugeait personne”
    Interview

    Débauche et liaisons scandaleu­ses: Olivier Minne s’infiltre dans “cet endroit où personne ne jugeait personne”

    Quand Olivier Minne a posé ses valises en Californie en 2002, il avait dans l’optique de repartir à zéro. “C’est un lieu particulier pour moi. C’est là que je me suis remis en selle”, nous confie-t-il. Il ne travaillait plus. La nouvelle formule de “Pyramide” lancée quelques mois auparavant n’avait pas rencontré son public. Il pensait qu’il en avait fini avec le petit écran. Il se trompait, comme vous le savez: il reviendra notamment à la présentation de la 31e édition de Fort Boyard le 11 juillet. Le rendez-vous est fixé à 21h05 sur France 2. C’est en Californie qu’il s’est mis à écrire et il y vit désormais six mois par an. Et c’est en Californie que se déroule son premier roman, fraîchement sorti.