Anaïs Jeanneret
Plein écran
Anaïs Jeanneret © Ysabel Neuhaus

“Femme de”, on lui fait violemment payer les dérapages de son mari: “Aurait-elle dû voir que le pouvoir le modifiait?”

InterviewCette fois, ça y est: Louise a quitté Philippe. Ils s’étaient éloignés ces dernières années. Ils ne partageaient plus qu’un toit. Elle avait aimé son énergie, son ambition, son audace et son courage. Elle l’avait regardé grimper les échelons un à un et jouer le jeu des chaises musicales dans les cabinets ministériels avec brio. Elle n’a pas vu, ou elle n’a pas voulu voir, que l’accession au pouvoir lui avait fait renoncer à sa droiture et à sa fidélité, tant professionnellement qu’intimement. Louise demande le divorce. Elle pensait récupérer une identité en quittant l’ombre de cet homme politique que tout le monde admire. Mais le scandale éclate, Philippe chute de son piédestal et Louise est entraînée dans le tourbillon de l’opprobre. 

  1. Il a vécu sept ans en forêt avec les chevreuils, sans même un sac de couchage: le récit étonnant d’un isolement volontaire
    Interview

    Il a vécu sept ans en forêt avec les chevreuils, sans même un sac de couchage: le récit étonnant d’un isolement volontaire

    Geoffroy Delorme a vécu sept ans dans la forêt de Louviers en Normandie, en compagnie des chevreuils. Il a fait sien leur mode de vie. Il a vécu seul sans tente, sans abri, ni même un sac de couchage ou une couverture. Il s’est nourri comme un chevreuil, a dormi comme un chevreuil et s’est protégé des intrus comme eux. Les chevreuils sont devenus ses amis, ses guides. Dix ans après avoir retrouvé la civilisation, il publie le livre “L’homme-chevreuil”, dans lequel il raconte cette folle immersion. Rencontre.
  2. Pourquoi se met-on à courir alors qu'on n’aime pas ça: les chroniques drôles et touchantes d’une marathonienne

    Pourquoi se met-on à courir alors qu'on n’aime pas ça: les chroniques drôles et touchantes d’une marathoni­en­ne

    “Mais qu’est-ce qu’on fout sur cette ligne de départ un dimanche matin?” Pourquoi 49.155 personnes courent 42,195 kilomètres “dans une ville pourvue de 16 lignes de métro, 10 lignes de tramway, 316 lignes de bus, pour finalement revenir au point de départ?” Voilà les questions que se posait Eglantine Chesneau sur la ligne de départ du marathon de Paris, le 14 avril 2019. Elle a décidé d’y répondre dans un excellent roman graphique.
  3. Alessandra Sublet: “Si un jour je disparais de l’antenne, il n’y aura pas de deuil national”
    Interview

    Alessandra Sublet: “Si un jour je disparais de l’antenne, il n’y aura pas de deuil national”

    Alessandra Sublet refuse qu’on lui dicte ce qu’elle doit faire de sa vie. Elle doit sa présence en télé et en radio à sa seule volonté, aux gens qui ont bien voulu lui laisser une chance et à son bagout. L’animatrice française a un parcours atypique qu’elle raconte dans son nouveau livre “J’emmerde Cendrillon”. On lui reproche parfois sa spontanéité ou on se moque de sa maladresse, de son côté sans filtre, de ses choix de vie. Elle ne rentre pas dans le rang? Et alors? Elle assume! Après “T’as le blues, Baby?” sorti en 2013 et dans lequel elle racontait avec humour sa découverte compliquée de la maternité, elle raconte ici ses deux divorces, sa vie de jeune fille à New York, ses boulettes en direct à la télévision, ses choix de vie personnels.
  1. L’effondrement du pont de Gênes inspire Julien Sandrel: “Ça aurait pu être nous”
    Interview

    L’effondrement du pont de Gênes inspire Julien Sandrel: “Ça aurait pu être nous”

    Sienna et son oncle, Sacha, sont en route pour la Toscane. Les vacances s’annoncent fantastiques. Tess, la mère de Sienna, est en chemin pour les rejoindre. Elle a fait escale chez sa meilleure amie, à Gênes, elle ne devrait plus tarder. Mais l’amie en question habite sous un pont et ce pont s’effondre et enseveli la maison et ses habitants. Sacha est bouleversé lorsqu’il apprend la tragique nouvelle, d’autant qu’il n’a pas les liens familiaux qu’il prétend avoir avec Sienna: il est en réalité un acteur, engagé par Tess pour jouer le rôle de l’oncle de Sienna quelques jours par mois, depuis trois ans. N’ayant aucun lien de parenté avec la fillette et sa mère étant portée disparue, les autorités risquent de les séparer. Sacha va tout faire pour protéger la fillette de 9 ans, à laquelle il s’est follement attaché. Voilà l’histoire, en bref, de “Vers le soleil”, le nouveau roman de Julien Sandrel.