Photo d'illustration Foire du livre.


Brussels 
Belgium 

FEBRUARY 15 2019  

pict. by Christophe Licoppe  © Photo News
Plein écran
Photo d'illustration Foire du livre. Brussels Belgium FEBRUARY 15 2019 pict. by Christophe Licoppe © Photo News © photo_news

Foire du livre et séances de dédicaces à la pelle chez Filigranes: tous les auteurs que vous allez pouvoir rencontrer

Le festival de la Foire du Livre débuté demain 6 mai et durera jusqu’au 16 mai. Contrainte de se réinventer, elle propose, cette année, une programmation en ligne de 10h à 21h. À consulter chaque jour sur le site flb.be. La librairie Filigranes, en parallèle, organise des séances de dédicaces en vrai avec des auteurs de la Foire du livre et d'autres. Voici le programme.

  1. L'intuition, ce pouvoir magique que l’on détient tous: “Il faut apprendre à repérer les signes”
    Interview

    L'intuiti­on, ce pouvoir magique que l’on détient tous: “Il faut apprendre à repérer les signes”

    Timothy Fisher, jeune auteur de polar, mène une vie tranquille dans le Queens, à New York. Quand deux agents du FBI se présentent chez lui pour lui annoncer qu’ils ont besoin de ses services pour arrêter l’homme le plus recherché du pays, il croit d’abord à une grosse blague. Timothy intègre un programme ultra secret, destiné à former des intuitifs, des personnes capables d’accéder à volonté à leurs intuitions. Timothy va découvrir qu’il porte en lui un pouvoir qu’il ne se connaissait pas. Avec son nouveau roman, Laurent Gounelle, qui a fait du bonheur son obsession et son travail, nous glisse à l’oreille qu’on a tous, autant que nous sommes, ce pouvoir extraordinaire. “Intuitio”, à la fois thriller prenant et livre de développement personnel, nous pousse à faire de la place à notre intuition.
  1. Le jour où le dernier enfant quitte le nid, la mère est dévastée: “C’est une blessure qui ne se referme jamais”
    Interview

    Le jour où le dernier enfant quitte le nid, la mère est dévastée: “C’est une blessure qui ne se referme jamais”

    C’est un jour comme les autres pour Anne-Marie: sa routine matinale est bien rodée, les tartines sont prêtes à être grillées, la table est dressée, elle prépare le café. Les gestes sont mécaniques. Elle les fait depuis si longtemps. C’est un jour comme les autres sauf que tout a le goût des adieux. C’est la dernière fois ce matin que son fils, son dernier-né, prendra le petit-déjeuner à la table familiale. Anne-Marie savait que les enfants finissaient, un jour, par prendre leur envol. Elle est déjà passée par là deux fois avant Théo. Mais Théo, c’est le dernier, et le voir partir la dévaste.