Le scénariste de BD, Raoul Cauvin, était présent lors de l'inauguration du Square Raoul Cauvin à Antoing.
Plein écran
Le scénariste de BD, Raoul Cauvin, était présent lors de l'inauguration du Square Raoul Cauvin à Antoing. © BELGA

La BD belge va perdre un de ses plus grands représentants: “Quelques mois à vivre”

Décidément, ces derniers mois sont particulièrement pénibles pour le monde de la Bande Dessinée (BD) belge. En décembre 2020, le dessinateur Malik avait péri dans l’incendie de sa maison à Ramillies. Et lundi passé, l’auteur bruxellois, Marc Daniëls, connu sous le pseudonyme “De Marck” est décédé à cause de la Covid-19. La liste va malheureusement bientôt s’allonger.

  1. Alessandra Sublet: “Si un jour je disparais de l’antenne, il n’y aura pas de deuil national”
    Interview

    Alessandra Sublet: “Si un jour je disparais de l’antenne, il n’y aura pas de deuil national”

    Alessandra Sublet refuse qu’on lui dicte ce qu’elle doit faire de sa vie. Elle doit sa présence en télé et en radio à sa seule volonté, aux gens qui ont bien voulu lui laisser une chance et à son bagout. L’animatrice française a un parcours atypique qu’elle raconte dans son nouveau livre “J’emmerde Cendrillon”. On lui reproche parfois sa spontanéité ou on se moque de sa maladresse, de son côté sans filtre, de ses choix de vie. Elle ne rentre pas dans le rang? Et alors? Elle assume! Après “T’as le blues, Baby?” sorti en 2013 et dans lequel elle racontait avec humour sa découverte compliquée de la maternité, elle raconte ici ses deux divorces, sa vie de jeune fille à New York, ses boulettes en direct à la télévision, ses choix de vie personnels.
  2. Anne-Gaëlle Huon: “Quand on vit une mauvaise passe, on apprend à se connaître sous une autre lumière”
    Interview

    An­ne-Gaël­le Huon: “Quand on vit une mauvaise passe, on apprend à se connaître sous une autre lumière”

    Quand on lui demande de définir son travail, Anne-Gaëlle Huon confie écrire des romans “lumineux, prenants, parfois graves, toujours souriants.” Puis, elle s’inquiète: “J’espère que ce n’est pas réducteur. Ce ne sont pas des bleuettes.” Anne-Gaëlle Huon vient de publier “Ce que les étoiles doivent à la nuit”. L’histoire est celle de Liz, cheffe prodige et étoilée, obligée de fuir Paris après un incident dans son restaurant. Elle débarque au Pays basque, sur les traces de sa mère. C’est là qu’elle rencontre Monsieur Etchegoyen, dandy plein de panache, qui lui offre les clés d’une gargote de village en lui demandant d’en faire une adresse gastronomique incontournable. Peyo, qui officiait jusque-là, seul en cuisine, ne voit pas l’arrivée de Liz d’un très bon oeil…
  3. Le dessinateur Malik, papa de “Cupidon”, décède dans l’incendie de sa maison

    Le dessina­teur Malik, papa de “Cupidon”, décède dans l’incendie de sa maison

    Une personne est décédée lors d'un incendie d'habitation survenu vendredi matin à Ramillies, a-t-on appris auprès de la zone de secours du Brabant wallon. La victime est le dessinateur Malik, a précisé L’Avenir, ajoutant que le parquet était attendu sur les lieux. Le bourgmestre Jean-Jacques Mathy a confirmé son décès. Le septuagénaire avait notamment collaboré au journal Spirou et était le père de Cupidon et Archie Cash.
  1. Quel livre offrir à qui? Notre sélection de dernière minute

    Quel livre offrir à qui? Notre sélection de dernière minute

    Quand il est bien choisi, un livre est un cadeau merveilleux. Il fait voyager, pleurer ou trembler. Il réveille les consciences endormies, nous instruit, nous aide à renoncer aux choses qui nous font du mal. Avec la sympathique collaboration de Marc Filipson, gérant de la librairie Filigranes à Bruxelles, qui ne désemplit pas depuis plusieurs jours, on a établi une courte liste de livres à offrir les yeux fermés.
  2. “Être Haut Potentiel, ce n’est pas une maladie, c’est une manière différente d’être au monde”
    Interview

    “Être Haut Potentiel, ce n’est pas une maladie, c’est une manière différente d’être au monde”

    Martin a 15 ans et il sait bien qu’il n’est pas tout à fait comme les autres. Mais il ne comprend l’ampleur de la question que quand il se plonge dans le livre que sa grand-mère lui a offert à Noël et dans lequel elle lui raconte ce qu’était son père, quand il était petit. Comme lui, son père est Haut Potentiel. Comme lui, il a une manière de penser bien à lui, une sensibilité exacerbée et il s’épuise à trop réfléchir. Avec le roman “Zebraska”, paru chez J’ai lu, Isabelle Bary nous invite dans le monde des enfants zèbres qui rendent leurs parents chèvres. Et au vu de la description précise du quotidien de Thomas et de sa mère, on comprend que le sujet la concerne personnellement.