Gabriel Matzneff, en 1990
Plein écran
Gabriel Matzneff, en 1990 © AFP

L’accusatrice de Gabriel Matzneff dénonce “l’hypocrisie de toute une époque”

Vanessa Springora, qui raconte dans un livre à paraître jeudi sa relation sous emprise, à 14 ans, avec l'écrivain Gabriel Matzneff, a dénoncé mercredi les "dysfonctionnements" des institutions et "l'hypocrisie de toute une époque".

  1. Ne payez pas trop cher votre abonnement internet : voici comment choisir la bonne formule
    Montelco.be

    Ne payez pas trop cher votre abonnement internet : voici comment choisir la bonne formule

    Surfer sur internet est en moyenne 30 % plus cher en Belgique que dans nos pays voisins. Cela place notre pays au premier rang du palmarès européen pour internet. Il est donc capital de choisir une formule internet adéquate pour éviter de payer plus que nécessaire. L’abonnement qui vous correspond au mieux dépend de votre profil. Montelco explique les facteurs qui jouent un rôle.
  2. C’est l’histoire d'un mec qui déambule et d'un auteur qui avait le don de rendre le banal merveilleux
    Interview

    C’est l’histoire d'un mec qui déambule et d'un auteur qui avait le don de rendre le banal merveil­leux

    Certains ont l’art des grandes histoires et des dénouements tragiques. Florent Oiseau a celui de rendre le banal et l’insignifiant merveilleux. Son quatrième roman, “Les fruits tombent des arbres”, est l’un des petits bijoux de la rentrée littéraire. C’est l’histoire de Pierre, un type plus vraiment jeune mais pas encore tout à fait vieux, sans grandes ambitions si ce n’est de regarder passer la vie et de se réjouir de ses moments d’ennui, de ses incongruités, de sa trivialité. Quand son voisin meurt à l’arrêt Popincourt, Pierre monte dans le bus 69 pour emprunter le parcours que le disparu avait prévu de faire. “Les fruits tombent des arbres” est l’histoire d’un mec qui déambule dans les rues de Paris et qui voit “plus de beauté dans un cendrier que dans un ciel d’été, plus de mélancolie dans une flaque d’eau que dans un air d’accordéon” et qui préfère “l’odeur de l’essence à celle du jasmin”.
  3. Comparaison des packs TV complémentaires : quel prix chez quel opérateur ?
    Montelco

    Comparai­son des packs TV complémen­tai­res : quel prix chez quel opérateur ?

    La télévision linéaire appartient de plus en plus au passé. Grâce aux packs complémentaires, vous pouvez regarder la télévision quand vous le souhaitez et avoir accès aux derniers films et séries en un claquement de doigts. Vous ne manquerez même plus une seconde de football. Évidemment, ce service s’accompagne d’un surcoût. Mais quelles sont les différences entre les différents opérateurs ? Et que recevez-vous en échange ? Montelco l’explique.
  4. En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspecter également votre assurance auto !

    En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspec­ter également votre assurance auto !

    Si votre voiture a quatre ans, alors vous devez la faire contrôler. Mais votre véhicule n’est pas le seul à devoir être en ordre. Votre assurance mérite, elle aussi, un contrôle régulier. L’assurance full omnium de votre voiture est-elle encore pertinente ? Et quel est le bon moment pour demander à votre assureur de convertir votre full omnium en mini omnium ? Pour vous, Independer.be fait la liste des éléments importants à prendre en considération.
  5. Son conjoint s’est suicidé, la laissant avec leurs deux enfants: “La société veut me faire croire que ma vie est finie mais je ne suis pas qu’une veuve”
    Interview

    Son conjoint s’est suicidé, la laissant avec leurs deux enfants: “La société veut me faire croire que ma vie est finie mais je ne suis pas qu’une veuve”

    “Je ne sais plus ce que j’ai fait en premier”, écrit Dorothée Caratini, “hurler, poser les cadeaux, je sais qu’avant de les poser par terre sur le tapis de jeu de ma fille de cinq mois j’ai vérifié qu’elle n’y était pas, mais je ne sais plus à quel moment j’ai crié.” Dorothée Caratini raconte l’indicible dans le livre “Traverser la foule”.
  1. Anne-Gaëlle Huon: “Quand on vit une mauvaise passe, on apprend à se connaître sous une autre lumière”
    Interview

    An­ne-Gaël­le Huon: “Quand on vit une mauvaise passe, on apprend à se connaître sous une autre lumière”

    Quand on lui demande de définir son travail, Anne-Gaëlle Huon confie écrire des romans “lumineux, prenants, parfois graves, toujours souriants.” Puis, elle s’inquiète: “J’espère que ce n’est pas réducteur. Ce ne sont pas des bleuettes.” Anne-Gaëlle Huon vient de publier “Ce que les étoiles doivent à la nuit”. L’histoire est celle de Liz, cheffe prodige et étoilée, obligée de fuir Paris après un incident dans son restaurant. Elle débarque au Pays basque, sur les traces de sa mère. C’est là qu’elle rencontre Monsieur Etchegoyen, dandy plein de panache, qui lui offre les clés d’une gargote de village en lui demandant d’en faire une adresse gastronomique incontournable. Peyo, qui officiait jusque-là, seul en cuisine, ne voit pas l’arrivée de Liz d’un très bon oeil…