Capture d'écran
Plein écran
Capture d'écran © Lisez-vous le belge

“Lisez-vous le belge?”

Les acteurs du secteur du livre se mobilisent pour promouvoir la littérature belge francophone face à la crise du coronavirus. À partir de ce lundi 16 novembre et jusqu'au 25 décembre, la campagne “Lisez-vous le belge?” veut revaloriser ce secteur fortement touché par le premier confinement et la fermeture des librairies.

  1. Quel livre offrir à qui? Notre sélection de dernière minute

    Quel livre offrir à qui? Notre sélection de dernière minute

    Quand il est bien choisi, un livre est un cadeau merveilleux. Il fait voyager, pleurer ou trembler. Il réveille les consciences endormies, nous instruit, nous aide à renoncer aux choses qui nous font du mal. Avec la sympathique collaboration de Marc Filipson, gérant de la librairie Filigranes à Bruxelles, qui ne désemplit pas depuis plusieurs jours, on a établi une courte liste de livres à offrir les yeux fermés.
  1. Terreur dans une station de ski isolée: “Dans des tas de situations anodines, il y a des idées horribles qui me viennent”
    Interview

    Terreur dans une station de ski isolée: “Dans des tas de situations anodines, il y a des idées horribles qui me viennent”

    Hugo a le cœur brisé. Pour se remettre de sa rupture, il accepte un poste de saisonnier dans une petite station de ski isolée de tout et de tout le monde. Il y restera tout l’été, entouré d’une poignée d’habitués qui profitent de l’absence de touristes pour remettre le site en état. Très vite, Hugo se met à avoir des hallucinations. L’isolement est-il en train de le rendre fou ou est-ce autre chose, de plus inquiétant? Maxime Chattam avec son roman “L’illusion” réussit son tour de magie: nos nerfs se tendent à l’extrême et nos battements du cœur s’accélèrent lors de passages où il ne se passe pourtant pas grand-chose. L’ambiance est noire. Terrifiante. “C’était jouissif. La rupture de tons, dans ce climat énigmatique, provoque paranoïa et séquences dignes d’un film d’horreur”, se réjouit l’auteur au téléphone.
  2. Pénétration, jouissance, désir et absence de désir: la gynéco qui dit stop aux idées reçues
    Interview

    Pénétrati­on, jouissance, désir et absence de désir: la gynéco qui dit stop aux idées reçues

    Laura Berlingo, gynécologue-obstétricienne à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, “veut changer la société”, comme l’indique le bandeau sur son livre “Une sexualité à soi”, fraîchement publié. Comment? En encourageant les hommes comme les femmes, les célibataires comme les couples, les hétérosexuels comme les homosexuels à penser à toutes ces choses qui font l’éducation sexuelle, la vie intime et le rapport sexuel. “Je ne suis pas en colère. Je dénonce rien”, dit celle qui s’est fait connaître par les podcasts “Qui m’a filé la chlamydia?" et “Coucou le Q”. “J’ai écrit ce livre parce que je me suis rendue compte d’un tas de choses au fil des ans. C’est mon métier de parler de ce qu’on considère comme de l’intimité. J’aime bien parler de ça avec mes amis, ma famille, mes patientes… Je me suis rendue compte qu’on passait souvent d’une norme à une autre. Parfois, en écrivant, je me disais: mais j’enfonce des portes ouvertes en fait. L’idée est vraiment de dire: réfléchissez à tout ça. Ce n’est pas un livre moralisateur.”
  3. Son mari la quitte pour une autre “même pas plus jeune qu’elle” et puis, la magie de Noël opère...
    Interview

    Son mari la quitte pour une autre “même pas plus jeune qu’elle” et puis, la magie de Noël opère...

    Quand son mari lui fixe un rendez-vous au restaurant, Valentine pense qu’il souhaite célébrer comme il se doit leurs 16 ans de mariage. En réalité, il l’a invitée pour lui annoncer qu’il a rencontré une autre femme “même pas plus jeune qu’elle” et qu’il la quitte. Valentine a le cœur brisé. Pour se remettre de cette rupture brutale, elle décide de changer de vie.
  1. Il découvre un cobra dans les toilettes
    Play

    Il découvre un cobra dans les toilettes

    13:52
  2. Une Belge et un Ecossais voyagent autour du monde complètement nus
    Play

    Une Belge et un Ecossais voyagent autour du monde complète­ment nus

    7 mars