"Quand j'ai revu mes copines d'enfance, elles m'ont tenu des discours hallucinants. Elles attendaient d’avoir un bon mari pour avoir une famille nombreuse, elles étaient comme programmées, comme s’il n’y avait pas d’autres possibilités pour elles."
Plein écran
"Quand j'ai revu mes copines d'enfance, elles m'ont tenu des discours hallucinants. Elles attendaient d’avoir un bon mari pour avoir une famille nombreuse, elles étaient comme programmées, comme s’il n’y avait pas d’autres possibilités pour elles." © DR

On lui interdit le plaisir sexuel et la péridurale mais est-ce vraiment ça, croire en Dieu?

InterviewQuand Sixtine, jeune femme très pieuse, rencontre Pierre-Louis, elle se projette immédiatement dans l’avenir. Elle sait qu’elle sera heureuse avec cet homme sérieux, solide: ils partagent les mêmes valeurs. Ils se marient dans le rite catholique traditionnel et emménagent à Nantes. Sixtine déchante dès la nuit de noces, qui se révèle être un calvaire. Tout comme sa première grossesse, qui la rend malade et la dépossède de son corps. Les convictions catholiques de Pierre-Louis ne sont finalement pas celles que Sixtine imaginait: son mari est radical, extrême. Sous prétexte de “défendre les valeurs de la France”, il est violent, raciste, homophobe. Un événement tragique va pousser Sixtine à s’interroger sur sa foi et sur la foi, en général. Est-ce vraiment ça croire en Dieu? Dieu demande-t-il vraiment de se passer de la péridurale, du plaisir sexuel, de l’épanouissement personnel? “Bénie soit Sixtine” est un roman choc de la rentrée littéraire. Une fois ouvert, on ne peut plus le refermer. Maylis Adhémar raconte l’intérieur du milieu intégriste catholique et l’émancipation d’une femme que le milieu dans lequel elle a été élevée ne destinait pas à être libre. Si son propos est si juste et si bien documenté, c’est que l’histoire de Sixtine aurait pu être la sienne.

  1. Cette femme au destin exceptionnel a changé la vie de milliers d’enfants
    Interview

    Cette femme au destin exception­nel a changé la vie de milliers d’enfants

    Gabrielle, 30 ans, est infirmière dans le service de néonatologie intensive. Elle s’occupe des bébés nés bien trop tôt. Et de leurs parents aussi, souvent démunis et perdus, qui ne savent pas quoi faire pour bien faire. Gabrielle non plus, parfois; ne sait pas quel geste poser pour rassurer. “Dois-je sourire? Dire la vérité ou me taire? Poser une main sur son épaule ou m’abstenir?”, s’interroge-t-elle, alors qu’elle perd le sens d’un métier qui lui rappelle chaque jour son impuissance. Pétrie par les doutes, elle plonge dans le dernier manuscrit de sa mère dont elle fait tout un mystère. Elle raconte l’histoire de Thérèse Papillon, infirmière de la Croix-Rouge qui, en 1920, obsédée par la vision des enfants qui succombent dans la rue du froid, de la faim, de la tuberculose, ouvre une maison pour les accueillir et leur permettre de survivre et même mieux, de s’épanouir. Dans le dernier très joli roman de l’auteure belge Alia Cardyn, “Mademoiselle Papillon”, les destins de deux femmes se mélangent et se répondent. Gabrielle va puiser dans l’histoire de Mademoiselle Papillon pour retrouver la foi et la confiance.
  2. Une ancienne civilisation découverte à Charleroi et présentée au festival Livresse

    Une ancienne civilisati­on découverte à Charleroi et présentée au festival Livresse

    Depuis sa grande première en 1996, Livresse n’a cessé de défendre une multitude de pratiques artistiques autour de la littérature émergente et expérimentale. Les motivations initiales de son équipe n’ont pas changé. L’objectif premier de la manifestation est de mettre en présence le public carolo et de l’ensemble de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FW-B) avec des artistes contemporains de tous horizons, dont une poignée d’auteurs invités pour les festivités.
  3. “Dire à une femme d’adapter son comportement en rue pour ne pas se faire agresser, c’est penser à l’envers”
    Interview

    “Dire à une femme d’adapter son comporte­ment en rue pour ne pas se faire agresser, c’est penser à l’envers”

    “J'ai voulu écrire un livre engagé et radical, accessible et convaincant”. C’est par ces mots que Lauren Bastide, combattante féministe, journaliste et créatrice du podcast “La Poudre”, débute “Présentes”. Lauren Bastide croit fermement que pour que les femmes soient respectées et valorisées, il faut œuvrer à ce qu’elles soient vues et entendues. Et ce n’est malheureusement pas le cas dans la rue, dans la politique ou dans les médias. Lauren Bastide prend la plume et tire à boulets rouges sur cette société qui ne donne toujours pas aux femmes la place qu’elles méritent. C’est un livre qui pousse évidemment à réfléchir et à faire mieux. À mettre entre toutes les mains, surtout celles des plus sceptiques qui prononcent le mot “féministe” du bout des lèvres, comme s’il s’agissait d'une insulte.
  4. “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”
    Interview

    “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”

    Marie est prof. Elle est au travail quand on lui annonce que son père s’est suicidé. Après l’enterrement que Marie a organisé en mode automatique, elle sent sa vie se déliter. Elle qui avait déjà du mal, ces derniers temps, à supporter les cris de ses trois enfants, la routine, la fatigue, son mari qui ne la touche plus, les règles absurdes qui régissent son quotidien de prof, elle sombre, petit à petit. Comment faire pour retrouver l’énergie, quand c’est elle qui l’insuffle à sa famille d’habitude? Comment faire pour retrouver l’envie alors qu’en vieillissant, écrasée par le poids du quotidien, elle a mis de côté les rêves qui l'animait, enfant? Pourquoi son père a-t-il mis fin à ses jours sans un mot pour expliquer son geste? La vie qui reprend, avec ses faux-semblants et ses non-dits, la somnolence d’un quotidien sans saveur, Marie n’en peut plus.
  1. Son discours devant un auditoire de l’UCL a été vu des millions de fois, son livre vous encouragera peut-être à changer de vie
    Interview

    Son discours devant un auditoire de l’UCL a été vu des millions de fois, son livre vous encourage­ra peut-être à changer de vie

    “Le monde n’a plus besoin de battants, de gens qui réussissent. Il a besoin de rêveurs et plus que jamais, de gens heureux.” Le 29 novembre 2019, quand Pedro Correa a pris la parole devant un auditoire de l’UCL rempli d’étudiants ingénieurs civils fraîchement diplômés, il espérait, bien entendu, convaincre son audience. Cet ancien project manager chez BNP ayant tout quitté pour vivre de sa passion, la photo, n’imaginait pas à quel point son discours allait faire écho et se répandre sur la toile: la vidéo de son intervention a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux pour être vue sept millions de fois. Pedro Correa sort aujourd’hui “Matins clairs”, un livre qui s’adresse à tous ceux qui veulent changer de vie. Interview.
  1. Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020
    Play

    Voici les jouets pour enfants les plus dangereux de 2020

    25 novembre
  2. Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes
    Play

    Trump donne une étrange conférence de presse de 60 secondes

    25 novembre