Plein écran
© DR

Pendant la nuit, elle ouvre les yeux et découvre un homme qui berce son bébé

InterviewAnna, jeune médecin éprouvée par la vie, accouche, seule, de son premier enfant. À l’hôpital, elle rencontre Gabriel, bénévole dans une association de berceurs de bébé. Qui est cet homme silencieux qui tient son nouveau-né dans ses bras avec autant de tendresse? Anna et Gabriel ont tous les deux de bonnes raisons d’avoir peur du bonheur. Et si ensemble, ils apprenaient à se reconstruire? Le cinquième roman de Sophie Tal Men, “Va où le vent te berce”, devrait être prescrit à tous ceux qui n’ont plus foi en rien. C’est un livre qui fait un bien fou en cette période très particulière, où chacun est poussé dans ses retranchements et dans sa solitude.

  1. Débauche et liaisons scandaleuses: Olivier Minne s’infiltre dans “cet endroit où personne ne jugeait personne”
    Interview

    Débauche et liaisons scandaleu­ses: Olivier Minne s’infiltre dans “cet endroit où personne ne jugeait personne”

    Quand Olivier Minne a posé ses valises en Californie en 2002, il avait dans l’optique de repartir à zéro. “C’est un lieu particulier pour moi. C’est là que je me suis remis en selle”, nous confie-t-il. Il ne travaillait plus. La nouvelle formule de “Pyramide” lancée quelques mois auparavant n’avait pas rencontré son public. Il pensait qu’il en avait fini avec le petit écran. Il se trompait, comme vous le savez: il reviendra notamment à la présentation de la 31e édition de Fort Boyard le 11 juillet. Le rendez-vous est fixé à 21h05 sur France 2. C’est en Californie qu’il s’est mis à écrire et il y vit désormais six mois par an. Et c’est en Californie que se déroule son premier roman, fraîchement sorti.