Djaili Amadou Amal, "Les Impatientes" .
Plein écran
Djaili Amadou Amal, "Les Impatientes" . © AFP

Quatre romans pour le prestigieux prix Goncourt

Un roman déjanté au titre intriguant, un récit poignant sur le mariage forcé, une plongée dans une histoire familiale et une fresque sur le Maroc se disputent le prestigieux prix Goncourt, remis lundi en France dans un format inédit, 48 heures après la réouverture des librairies.

  1. “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”
    Interview

    “Quand on grandit, on comprend que nos parents ont des failles”

    Marie est prof. Elle est au travail quand on lui annonce que son père s’est suicidé. Après l’enterrement que Marie a organisé en mode automatique, elle sent sa vie se déliter. Elle qui avait déjà du mal, ces derniers temps, à supporter les cris de ses trois enfants, la routine, la fatigue, son mari qui ne la touche plus, les règles absurdes qui régissent son quotidien de prof, elle sombre, petit à petit. Comment faire pour retrouver l’énergie, quand c’est elle qui l’insuffle à sa famille d’habitude? Comment faire pour retrouver l’envie alors qu’en vieillissant, écrasée par le poids du quotidien, elle a mis de côté les rêves qui l'animait, enfant? Pourquoi son père a-t-il mis fin à ses jours sans un mot pour expliquer son geste? La vie qui reprend, avec ses faux-semblants et ses non-dits, la somnolence d’un quotidien sans saveur, Marie n’en peut plus.
  2. Son discours devant un auditoire de l’UCL a été vu des millions de fois, son livre vous encouragera peut-être à changer de vie
    Interview

    Son discours devant un auditoire de l’UCL a été vu des millions de fois, son livre vous encourage­ra peut-être à changer de vie

    “Le monde n’a plus besoin de battants, de gens qui réussissent. Il a besoin de rêveurs et plus que jamais, de gens heureux.” Le 29 novembre 2019, quand Pedro Correa a pris la parole devant un auditoire de l’UCL rempli d’étudiants ingénieurs civils fraîchement diplômés, il espérait, bien entendu, convaincre son audience. Cet ancien project manager chez BNP ayant tout quitté pour vivre de sa passion, la photo, n’imaginait pas à quel point son discours allait faire écho et se répandre sur la toile: la vidéo de son intervention a été partagée des milliers de fois sur les réseaux sociaux pour être vue sept millions de fois. Pedro Correa sort aujourd’hui “Matins clairs”, un livre qui s’adresse à tous ceux qui veulent changer de vie. Interview.
  1. Terreur dans une station de ski isolée: “Dans des tas de situations anodines, il y a des idées horribles qui me viennent”
    Interview

    Terreur dans une station de ski isolée: “Dans des tas de situations anodines, il y a des idées horribles qui me viennent”

    Hugo a le cœur brisé. Pour se remettre de sa rupture, il accepte un poste de saisonnier dans une petite station de ski isolée de tout et de tout le monde. Il y restera tout l’été, entouré d’une poignée d’habitués qui profitent de l’absence de touristes pour remettre le site en état. Très vite, Hugo se met à avoir des hallucinations. L’isolement est-il en train de le rendre fou ou est-ce autre chose, de plus inquiétant? Maxime Chattam avec son roman “L’illusion” réussit son tour de magie: nos nerfs se tendent à l’extrême et nos battements du cœur s’accélèrent lors de passages où il ne se passe pourtant pas grand-chose. L’ambiance est noire. Terrifiante. “C’était jouissif. La rupture de tons, dans ce climat énigmatique, provoque paranoïa et séquences dignes d’un film d’horreur”, se réjouit l’auteur au téléphone.
  1. L’incroyable ascension d'un grimpeur paraplégique à Hong Kong
    Play

    L’incroyable ascension d'un grimpeur paraplégi­que à Hong Kong

    10:36
  2. Les statues “ratées” d'un musée de cire brésilien deviennent virales: “Un spectacle d'horreur”
    Play

    Les statues “ratées” d'un musée de cire brésilien deviennent virales: “Un spectacle d'horreur”

    18 janvier