Virginie Despentes.
Plein écran
Virginie Despentes. © photo_news

Virginie Despentes adresse une lettre à ses “amis blancs qui ne voient pas où est le problème”

L’écrivaine française Virginie Despentes a transmis une lettre à France Inter dans laquelle elle dénonce le racisme en France. “En France, nous ne sommes pas racistes, mais la dernière fois qu’on a refusé de me servir en terrasse, j’étais avec un arabe. La dernière fois qu’on m’a demandé mes papiers, j’étais avec un arabe”, lance-t-elle à l’attention de ses amis blancs “qui ne voient pas où le problème”.