1. Tastyoo: la box repas qui nous déculpabilise d'avoir une flemme intersidérale de cuisiner

    Tastyoo: la box repas qui nous déculpabi­li­se d'avoir une flemme intersidé­ra­le de cuisiner

    Le concept des box repas à se faire livrer prend dans l’ampleur. Repérée et testée récemment: Tastyoo. Tastyoo est né en Belgique en 2017 et propose aux gourmands de commander des plats frais, déjà cuisinés par des gens dont c’est le métier, qu’il n’y a plus qu’à réchauffer en quelques minutes au micro-ondes. Les produits sont frais, de saison, sans additif, ni conservateur.
  2. Les vignerons bordelais intègrent de nouveaux cépages pour s’adapter au changement climatique

    Les vignerons bordelais intègrent de nouveaux cépages pour s’adapter au changement climatique

    Confrontés aux conséquences négatives du changement climatique, les vignerons et nombreux acteurs du Bordelais ont décrété une série de mesures pour assurer l'avenir et la qualité de leur production. Initiative phare: l'emploi de nouveaux cépages dans les appellations Bordeaux et Bordeaux Supérieur. Un changement qui apportera sans doute de nouvelles nuances gustatives sans pour autant nuire à la typicité de la “famille Bordeaux”, a assuré ce lundi 11 octobre, à La Hulpe, le président du Comité Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (CIVC), Bernard Farges.
  1. L’ASBL liégeoise Conso’Aimable récupère les surplus de fruits et légumes et les distribue aux plus démunis

    L’ASBL liégeoise Conso’Aimable récupère les surplus de fruits et légumes et les distribue aux plus démunis

    La précarisation est croissante et une partie de la population n’a, dès lors, plus accès à un besoin de base: se nourrir sainement. De ce constat est née l’association liégeoise Conso’Aimable, dont les actions visent également à lutter contre le gaspillage en récupérant les surplus de nourriture et en les redistribuant aux personnes dans le besoin. Depuis sa création, les demandes ne baissent pas et, à présent, l’ASBL a besoin d’aide. Conso’Aimable est l’une des candidates du Prix Fédéral de Lutte contre la Pauvreté. Grâce à l’aide du public, elle pourrait gagner 10.000 euros. Un coup de pouce bienvenu pour cette initiative sociale et durable.
  2. Bagheera, le nouvel endroit hype où s’encanailler dans la capitale

    Bagheera, le nouvel endroit hype où s’encanailler dans la capitale

    Le monde de la nuit a fermé ses portes bien trop longtemps. Il a plié sous le poids des restrictions mais il n’a pas cédé. On n’y croyait presque plus mais c’est à nouveau le temps de l’amour, le temps des copains et de l’aventure. La fièvre s’empare des corps qui cherchent à se dépenser sur le dancefloor. On veut oublier l’enfermement, le confinement, l’absence de projets, on a besoin de nouveauté et d’exotisme. Bagheera, nouveau resto-bar ucclois, est là pour ça.
  1. The Guardian fait l'éloge du spéculoos belge: “La tendance de Noël, cette année”

    The Guardian fait l'éloge du spéculoos belge: “La tendance de Noël, cette année”

    II a bientôt 90 ans et se porte à merveille, merci pour lui. Le “Biscoff”, mieux connu chez nous sous le nom de spéculoos, connaît un boost de popularité au Royaume-Uni. Particulièrement prisé depuis le premier confinement et les envies décuplées de pâtisser, il est dépeint outre-Manche comme “la tendance du moment”. Un statut privilégié qui devrait en faire la star sucrée des fêtes de fin d’année. Même le célèbre quotidien The Guardian a succombé et fait l'éloge du célèbre biscuit belge.
  1. Le plus savoureux et le plus américain des burgers liégeois se trouve chez Bunny

    Le plus savoureux et le plus américain des burgers liégeois se trouve chez Bunny

    Après Beeef et Spratchie’s, un nouveau challenger a fait son entrée sur le marché du smash burger liégeois. Son nom? Bunny, contraction de “bun” (les petits pains des hamburgers, NDLR) et de “NY” (New York). Cette nouvelle adresse a ouvert à la mi-septembre et ses patrons ne sont pas là pour rire, ou en tout cas pas que pour ça. Bunny, ce n’est pas seulement un resto où grailler un bon sandwich bien gras à la mode américaine, c’est aussi un lieu branché où déguster des vins naturels ou un cocktail en toute simplicité.
  1. Le “Noma” à Copenhague sacré meilleur restaurant du monde, le “Hof Van Cleve” de Peter Goossens 36e
    mise à jour

    Le “Noma” à Copenhague sacré meilleur restaurant du monde, le “Hof Van Cleve” de Peter Goossens 36e

    Le “Hof Van Cleve” du chef Peter Goossens, situé à Kruishoutem, se classe à la 36e place de la très prisée liste des 50Best restaurants au monde, a-t-il été annoncé mardi lors de la cérémonie de proclamation à Anvers. Le top 3 est dominé par le restaurant “Noma”, à Copenhague, du chef René Redzepi, qui retrouve sa place de leader, suivi par “Geranium” dans la capitale danoise également et “Asador Etxebarri” à Atxondo (Espagne).
  2. Une food school pour les entrepreneurs de l'alimentation durable à Liège

    Une food school pour les entrepre­neurs de l'alimenta­ti­on durable à Liège

    Liège disposera prochainement d'une "food school" consacrée à l'alimentation durable, à destination des professionnels, mais aussi du grand public. Le projet est développé par La Menuiserie, un site de 2.000 mètres carrés en plein cœur de la ville. Le lieu, qui devrait ouvrir ses portes en 2023, sera "dédié aux entreprises et aux acteurs de la transition vers une économie plus juste, efficiente et soutenable", indique dans un communiqué la coopérative Novacitis, à l'origine de l'initiative.
  3. Anima Italiana, c’est l’Italie à Waterloo et Lillo vous dit ciao!

    Anima Italiana, c’est l’Italie à Waterloo et Lillo vous dit ciao!

    C’est un établissement qu'on ne peut dissocier de son patron, causant et bon vivant. Dès notre arrivée, Lillo Chiarenza insiste: le resto où l’on vient de prendre place est un projet familial. Anima Italiana, installé sur la Chaussée de Bruxelles à Waterloo, est l’endroit que ce graphiste publicitaire a toujours rêvé d’ouvrir. Celui qui se vante d'avoir plusieurs vies en une y sert la cuisine italienne qu’il aime: gourmande et généreuse. À ses côtés pour faire tourner la boutique, sa femme Silvana qui s’occupe de la gestion et leur fille, en charge des réseaux sociaux et de l’ambiance des lieux.
  1. “La plus grosse arnaque du siècle”: McDonald’s critiqué pour son gobelet d’eau vendu 1,70 euro

    “La plus grosse arnaque du siècle”: McDonald’s critiqué pour son gobelet d’eau vendu 1,70 euro

    Polémique. Les clients français de McDonald’s ont avalé leurs frites de travers en découvrant le prix de son dernier produit “Eau by McDo”, une nouvelle offre d’eau présentée comme une alternative écologique. Comptez 1,70 euro le gobelet de 25 cl d’eau filtrée. “Probablement la plus grosse arnaque du siècle”, selon l’un des employés de la chaîne de fast-food. De son côté, le géant tente de balayer les critiques...