1. Salaire de misère, réfugiés et mineurs exploités: la triste réalité derrière les noisettes de votre Nutella

    Salaire de misère, réfugiés et mineurs exploités: la triste réalité derrière les noisettes de votre Nutella

    Peu d'entre nous en ont la moindre idée, mais pas moins de 70% de la production mondiale de noisettes se fait en Turquie. C'est donc là que s'approvisionnent en grande partie les grands groupes comme Nestlé ou Godiva mais aussi et surtout Ferrero pour son célèbre Nutella. En soi, rien de problématique, direz-vous. Sauf que, affirme le New York Times, la récolte de ces noisettes se fait au prix de l'exploitation honteuse de milliers de réfugiés syriens qui ne récoltent, eux, que neuf euros par jour pour un travail fastidieux et dangereux.